Enseignement de l'histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4255 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CERCLE CONDORCET VAR EST 7 JUIN 2010 ENSEIGNEMENT DE L'HISTOIRE ET VERITE HISTORIQUE Transmission du savoir ou manipulation.

On se pose fréquemment la question de savoir si l'on peut faire confiance à la Justice de son pays. Beaucoup plus rarement celle de savoir si l'on peut se fier à l'enseignement de l'histoire. Alors qu'il est avéré que les régimes totalitaires sont enclins à travestir lavérité historique on imagine mal que de telles pratiques puissent être tolérées dans nos démocraties. Ma curiosité ayant été éveillée par ce que des jeunes de mon entourage pensaient de Napoléon III, de Pétain ou de de Gaulle, j'ai souhaité regarder de plus près ce qu'on leur avait appris. Par ailleurs la récente polémique à propos du film « Hors la Loi » a montré qu'il existe plusieurs façonsd'évoquer certains événements et que le respect des faits n'est pas la préoccupation première de nombreux politiques et même de journalistes et d'historiens. L'objet de cet examen critique a été le programme des classes de 1ere ES-L et S, tel qu'il est décliné dans le manuel en usage au Lycée Saint-Exupéry (Collection Hachette-éducation sous la direction de Jean-Michel Lambin, édition 2006) . Lapériode étudiée commence en 1848 et se termine en 1945. Notons d'abord que, n'étant pas un professionnel de l'enseignement de l'histoire, je ne puis prétendre à une critique exhaustive.

L'ordre suivi est celui du manuel. Les phrases en italique sont tirées du manuel lui-même.

La dépression des années 30. L'origine de la crise, selon le manuel (p.24) est essentiellement boursière. Or elle fut laconséquence, non seulement de spéculations hasardeuses, mais aussi d'une surproduction industrielle due à une progression insuffisante du pouvoir d'achat des consommateurs, les théories de Taylor ayant prévalu sur celles de Ford.

2 Vers une conscience de classe (p.38) Mieux organisé le monde ouvrier apparaît plus menaçant aux yeux des bourgeois...la grève du 1er mai 1886, à Chicago, est àl'origine de la célébration de la fête du travail. Le 1er mai devient pour le monde ouvrier un jour de manifestations, certaines parfois violentes:9 morts et 60 blessés à Fourmies en 1891 Ce paragraphe donne à croire que la manifestation de Fourmies a été violente au point de faire 9 morts et 60 blessés. Or la vérité c'est que la troupe, équipée des nouveaux fusils Lebel et Chassepot, a tiré -sanssommation et à bout portant -sur la foule pacifique des ouvriers. Pour ne pas céder aux revendications ouvrières, les patrons se sont groupés; dès le 29 avril ils ont fait apposer, sur les murs de la ville,des affiches affirmant leur volonté de « se défendre collectivement, solidairement, pécuniairement, dans la guerre qu'on veut leur déclarer ». Le 1er mai, le Préfet et le Maire ayant cédé aauxpressions des patrons, deux compagnies d'infanterie sont à Fourmies. On connaît la suite. A la tribune de l'assemblée Clémenceau évoque « ces femmes et ces enfants dont le sang a, pour longtemps, rougi le pavé », et demande que justice leur soit rendue. Capitalisme et libéralisme. (p.46) Le libéralisme est une idéologie reposant sur la liberté de posséder, d'entreprendre, d'acheter et de vendre. Enpolitique il est favorable à une extension des libertés individuelles L'affirmation sans nuance que le libéralisme, doctrine économique, est favorable , en politique, à l'extension des libertés individuelles est une contre-vérité qui était si évidente, dès l'origine, que Lacordaire déclarait, en 1848 (52eme Conférence NotreDame): « Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre lemaître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit ».

L'attitude des églises face aux questions du siècle (p54). Les progrès scientifiques posent de graves problèmes d'adaptation à toutes les religions. C'est notamment le cas de la théorie de l'évolution.... C'eut été l'occasion de rappeler que l'église catholique a toujours freiné le développement des connaissances...
tracking img