Epilogue bel ami de maupassant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1115 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
|Commentaire épilogue de Bel Ami de Maupassant

Introduction
Le texte que nous allons étudier est la dernière page de Bel-Ami de Maupassant, marquant le triomphe de son héros, G Duroy, un arriviste sans scrupule qui ne rêve que de réussite et de pouvoir.
Maupassant, auteur réaliste du XIXè siècle,nous propose sa vision de la société du 19ème siècle, avec le triomphe d’un homme qui a réussi grâce à ses conquêtes féminines et par tout les moyens.
L'incipit et l'épilogue ensemble permet de résumer le cheminement du personnage. On le vois par le biais de son nom qui a évolué: il passe de Georges Duroy à Georges Du Roy.
Nous allons donc étudier comment Maupassant a mis en avant Georges D. àson mariage ; et que ce personnage est un jouisseur et un profiteur.

I)Georges Du Roy: le point de mire
La foule
Georges D. a organisé son mariage à la Madeleine,qui est l'église la plus importante de Paris et où se font les mariages les plus prestigieux, le monde de la haute société. Dès la première ligne G. est seul face aux autres « foule coulait devant lui comme un fleuve », ici on a doncune comparaison qui indique l'insistance sur le nombre de la foule,la foule est la reconnaissance de G. et le fleuve désigne un fleuve sur lequel G. est sur la rive et le contemple.
A la ligne 5, il reprend simplement le bras de son épouse et ne fait pas plus attention à elle, il ne s'en préoccupe pas trop tandis qu'il contemple léglise qui est pleine de monde ligne 7.

Lui
A partir de laligne 9, on ne parle plus que de lui, il y a une succession du pronom « il » qui ne désigne QUE lui, G. est le seul centre d'attraction,à aucun moment on ne parle de son épouse. Mais on remarquera qu'à la ligne 24 on évoque essentiellement que Mme de Marelle.
Dans cet extrait de l 'épilogue, G. est désigné par le pronom « il » par un total de 10 fois,puis 5 fois le pronom sujet complément direct« lui » et deux fois par son nom. Au total il y a 17 désignations du personnage en seulement 25lignes!
Cela nous mettre bien que G. est le centre d'intérêt de ce mariage et que lui seul compte. Nous savons tous qu'un mariage se passe à deux, mais Mlle Walter n'est ici évoquée qu'une seule et unique fois. Une omniprésence de G. et l 'effacement de son épouse alors qu'ils sont deux à se marier.

Lesautres: Dénonciation de la naïveté des gens par l'auteur
Tous ceux qui sont en face de G. sont totalement anonymes l. « foule amassée », « foule noire », alors que lui tout le monde le connait les gens sont là pour lui, pour son triomphe. A cet instant,G. est sur un piédestal , il désigne l 'ensemble des gens qui constitue la société de Paris sans pouvoir par une périphrase: l.16 « Le peuple deParis », et il contemple ce peuple comme un véritable héros, comme son jour triomphale.
On voit ici la vision de l'homme de Maupassant, il dénonce la naïveté des gens qu'ils admirent, de quelqu'un qui n'est pas digne d'être contemplé. Il dénonce l'homme qui est envieux et souhaitent être à la place de certaines personnes par tout les moyens. Le peuple de Paris n'a pas la lucidité, et il envie G.,ils souhaitent tous être à sa place et donc de faire comme lui!
Maupassant a une vision pessimiste de l'homme, il nous donne l'impression que la nature va vers ce qu'il y a de plus simple, qu'elle n'a pas besoin de connaître la vérité, et que la fin ne justifie pas les moyens.
Le message que nous fait passer Maupassant c'est que la nature humaine est faible et qu'elle est prête à faire la mêmechose que G. pour arriver a leur fin.
Maupassant est un écrivain pessimiste et à une vision de l'homme très pessimiste aussi.

II)Georges Duroy: Un personnage jouisseur et profiteur
Un monde d'apparence
Le nom de Georges Duroy a évolué tout au long du roman pour lui donner une certaine noblesse. On sait que c'est sa première épouse Mme Forestier qui va vraiment lui faire comprendre dans...
tracking img