Essai de l'entendement humain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (455 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1.John Locke naquit près de Bristol le dimanche 29 août 1632. Son père, avoué, puis capitaine au service du parlement en 1648, fut ruiné pendant la guerre civile. Locke apprit le latin et le grec, etla philosophie d’A$$ristote à l’école de Westminster (1646 – 1652). Ce fut par la lecture de Descartes que Locke s’intéressa véritablement à la philosophie, vers 1659. À partir de 1675, il voyage enFrance (Montpellier, Paris). En 1682, à la suite de la réaction tory, Shaftesbury et Locke sont exilés d’Angleterre et se réfugient en Hollande[2]. Locke revint dans son pays en 1689.
Le projet deLocke dans l'Essai sur l'entendement humain est de soulever des problèmes moraux et religieux que Locke s'engage dans une analyse critique des pouvoirs de l'entendement, afin de déterminer l'étendue dela connaissance humaine. Locke va se donner pour but de déterminer l’origine, les degrés de certitude et l’étendue des connaissances humaines, leurs fondements et les degrés de foi qu'on peut leuraccorder, les opinions et les assentiments que l'on peut légitimement avoir.

2.Lorsque Locke donne l'exemple de l'abbé de Saint Martin, qui à sa venue au monde ressemblait à un monstre, par conséquentla société l'a rejeté et locke ne comprend pas pourquoi il ne serait pas considéré comme un homme:  « Pourquoi une âme raisonnable n'aurait pu loger en lui »
Selon Locke, notre idée de l'homme seforge durant notre enfance. Par exemple dans le livre IV, chapitre 7 de l'essai, il associe les idées et les couleurs, le blanc et le noir:  « comme le blanc ou la couleur de chair fait partie de cetteidée, l'enfant peut vous démontrer qu'un Nègre n'est pas un homme, parce que la couleur blanche est une des idées simples qui entrent constamment dans l'idée complexe qu'il appelle homme ».
locke aétabli par cette analyse des idées que toutes nos connaissances portent sur nos idées, sur les rapports qu'elles ont entre elles et sur leur modification.

3.Le critère de la forme extérieure n'est...
tracking img