Essaie de fiche de lecture sur l'opéraïsme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1064 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Un nouveau modèle politique selon Toni Negri(d'apres un un article de journal decette auteur)


En ce contexte de crise à la fois économique, sociale et politique, les gouvernements se remettent en question quand à la pertinence du modèle capitaliste. Les altermondialistes eux, se réjouissent de l’échec causé par la soif de l’enrichissement personnel, au détriment d’un idéal tourné versl’humanisme et la mise en commun des richesses. C’est pourquoi le philosophe Toni Negri écrit cet article afin d’exposer son point de vue sur ce qu’il verrait comme une société meilleure.
En quoi la « société multitudinaire » de T. Negri pourrait-elle prétendre s’imposer en tant que nouveau modèle politique dominant?
Une présentation préalable du modèle politique idéal selon Negri nous emmènera versses concepts de démocratie « multitudinaire », et de société égalitaire.

I. Présentation du modèle politique idéal selon Toni Negri

A. Présentation de l’auteur

Toni Negri né en 1933 à Padoue en Italie, est un philosophe et homme politique italien. Jeune professeur à l'Institut de sciences politiques de l'université de Padoue, dans les années 60, il participe à la rédaction de la revueQuaderni Rossi, et contribue à fonder à partir d'un mouvement marxiste hétérodoxe (en rupture totale avec le PCI de l'époque), ce que l'on a appelé l'« opéraïsme ». Il participe ensuite au mouvement autonome italien d'Autonomia Operaia à travers les Collectifs Politiques Ouvriers et le journal Rosso. Il défend une conception de l'opéraïsme qui met l'accent sur le concept d'« ouvrier social » ets'oppose à la vieille figure de l'«ouvrier-masse».
Il est fondateur d’un courent de pensée inspiré des idées marxistes, l’opéraïsme, qui repose sur l’idée que la classe ouvrière et le moteur du développement capitaliste. Le socialisme est considéré comme une nouvelle forme de capitalisme. Les opéraïstes prônent le refus du travail, et de leur identité de travailleur, base du capitalisme, afind’étouffer celui-ci pour produire le communisme.

B. Un modèle politique idéal
Il définit sa politique en opposant ses deux idées principales, l’empire et la multitude.
Empire: forme de souveraineté aujourd’hui illustrée par le marché mondial, laquelle n’est pas concentrée à un Etat mais diffuse au niveau mondial.
La multitude: nom qui désigne le peuple selon Negri.

Il situe sa politique enplace, c’est-à-dire qu’on ne serait plus dans une phase d’opposition entre l’empire et la multitude mais justement que cette dernière l’aurait emporté sur l’empire. Ainsi, les singularités (chacun d’entre nous) formeraient ce qu’il appelle le commun.
Le commun: ensemble des singularités réunies.

L’organisation politique serait proche de la démocratie traditionnelle (peuple souverain qui détientle pouvoir collectivement), et non une forme d’anarchie totale.
Il s’agirait donc d’élaborer une démocratie basée sur la redistribution à tous afin de n’oublier personne.
- répartition des biens
- rupture avec le modèle capitaliste (principe de propriété individuelle et d’accumulation du patrimoine)

Bases de cette démocratie:
- égalité au sein du commun ( redistribution des besoins etservices nécessaire à la survit de chacun comme le logement ou les différentes aides financières)
- partage des biens et autres comme la connaissance (il donne l’exemple d’une mise en commun sur Internet où chacun peut y avoir accès et contribuer a sa construction
- collaboration de tous

La figure institutionnelle ne serait pas étatique car l’enjeu n’est plus de concentrer la richesse maisau contraire de la redistribuer de manière égale a tous.

Il ne s’agit donc pas d’un système politique imposé par l’Etat, mais d’une société gérée par le commun.

II. Une démocratie « multitudinaire »

Il s’agit ici d’expliquer le fonctionnement politique d’une telle démocratie selon Negri.
Concrètement, il est trop difficile d’envisager une gestion par l’ensemble de la population...
tracking img