Ethique des entreprises

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2499 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ethique des entreprises
Nous marchons boiteux mais l'important c'est d'avancer quand même.
Avant d'être des bipèdes nous sommes des éponges.
La seule mesure de l'amour est l'amour sans limite
I. Ethique et société
1.1. Toute éducation est apprentissage d'une morale établie
Il y a 2 approches :
- D'un point de vue psychologique on peut s'appuyer sur les travaux de Colbert. Jean Piaget afait toute une série de travaux et a développer un cursus logique sur le développement de la connaissance chez l'enfant. Colbert à développé le fait qu'en même temps qu'une personne fait l'apprentissage elle acquiert dans un certain ordre un certain nombre de valeur.
Il y a 6 stades d'évolution :
 On obéit par crainte de la punition : est ce qu'il va y avoir des conséquences négatives pour soit? On obéit pour éviter d'être puni.
 La recherche des récompenses. On recherche ce qui procure du plaisir. Je vais faire plaisir pour qu'en retour on me fasse plaisir. ^^
 La conformité sociale : ce qui est bien vu des autres. On pense que c'est bien ou mal car le groupe pense que c'est bien ou mal.
 Le stade du légalisme : on considère que l'on doit suivre une règle car elle est instituéepar l'autorité. Ce stade s'acquiert au moment de l'adolescence.
 L'acquisition d'une dimension nouvelle : Colbert l'appelle la dimension contractuelle. Le contrat est une loi que l'on se donne mutuellement.
 Principe d'éthique universelle : principes moraux universels car on conçoit dans sa réflexion que c'est ainsi qu'il faut agir et pas autrement. Colbert dit que c'est très rare que lesindividus arrivent à ce stade (le prof est pas tout à fait d'accord… ^^).

1.2. On naît toujours à une morale déjà là… et pourtant
1.2.1. L'homme naît dans un monde déjà-là.
Comme il y a beaucoup de sociétés et beaucoup de sous sociétés, chacun de nous vient au monde avec les valeurs de son environnement. Personne n'a créé sa propre valeur.


1.2.2. La mise à l'épreuve des évidences
Celacommence quand on réalise que c'est différent ailleurs. Ce qui va remettre en cause les évidences c'est quand on va se rendre que tout cela est fragile et relatif. En face de soi, il y a d'autres personnes qui ont d'autres croyances.
1.2.3. De la morale établie à la philosophie morale
On est né dans un monde avec des valeurs et des systèmes établis et chacun va être amené à reconstruire quelquechose, réélaboré dans son propre système.

1.3. Une problématique qui s'affirme sous des formes diverses
1.3.1. Le champ de l'éthique économique
Problématique des comportements individuels : concerne la manière dont chacun d'entre nous se comporte. Chacun est renvoyé à des décisions individuelles en fonction de ces conceptions personnelles et des régulations sociales en vigueurs.
Le domaine desinstitutions sociales : domaine de l’éthique car les décisions que l’on prend sont toujours prises au sein d’une institution qui a des finalités beaucoup plus large que les décisions d’un individu. Une institution est faite d’individus qui sont additionnés ce qui fait la force de l’institution, donc c’est une addition de décisions.
1.3.2. L'émergence de l'éthique des affaires
Cette éthique estnée dans le monde anglo-saxon notamment à partir des années 60. Il y a 3 époques à distinguer.
1.3.2.1. L'éthique comme légitimation
Cela apparaît à partir des années 60. Des liens vont être repensés, la décolonisation à causé de nombreux problèmes. A quoi sert l'économie ? Il y a 3 réponses en termes d'éthique :
- culture d'entreprise
- responsabilité sociale de l'entreprise : l'entreprisedoit participer à l'équilibre de la société
- entreprise citoyenne : fondation, sponsoring,… On joue sur l'image par l'intermédiaire d'une activité culturelle par exemple.
1.3.2.2. L'éthique garde fou
La crise de 1973 a eu des conséquences graves ce qui a impliqué de nombreux changements au sein des entreprises notamment en ce qui concerne les politiques de ressources humaines. Les questions ne...
tracking img