Etude architecturale de la salle des fête de sarrebourg

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3625 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Salle des fêtes de SARREBOURG

ADRIAN Mathieu
Histoire de l’architecture
2ème année 2010/2011

AVANT-PROPOS :
Le bâtiment que nous avons choisi est les halles-salle des fêtes de Sarrebourg. C’est un bâtiment peu connu, on ne trouve aucun ouvrage sur celui-ci, ni aucune ressource internet, ni même sur l’architecte J. Ernst.
Nous l’avons choisi car il se trouve dans la ville voisine duvillage où nous avons grandit et nous avons voulu apprendre plus précisément l’histoire de Sarrebourg. Et surtout comprendre l’histoire de ce bâtiment atypique pour le reste de la France, car les salles des fêtes ne sont généralement pas construis au dessus de halle aux grains, alors que nous retrouvons cela dans les villages voisins qui ont réhabilité leur halle aux grains en salle des fêtes.
Lebâtiment a été construit entre 1824 et 1893. Il a également eu de nombreuses phases d’extension dont une importante qui confronte deux styles architecturaux complètement différents. Cela apporte un intérêt par rapports au cours, car cette part de l’extension a été faite lors de l’occupation allemande. Le changement d’architecture nous donne à supposer qu’il engendre une politique de germanisationdes territoires occupés.

HISTORIQUE :
Le site d’implantation du bâtiment est une grande place qui servait et sert encore aujourd’hui de place du marché. On trouve en face de la façade Est, une église et à l’opposé, on trouve la Sarre qui était à l’époque de la construction la limite de la ville avec un rempart.
Le maître d’ouvrage est la municipalité de la ville de Sarrebourg. La ville alongtemps voulu posséder des halles aux grains pour stocker les récoltes et principalement les impôts d’octrois à la ville. Ces impôts étaient un droit à payer pour pouvoir entrer dans la ville. A cette époque, le grain était une denrée très précieuse et la concurrence entre les différents villages pour être le premier lieu de commerce était rude. Le site d’implantation est également choisi trèsprécisément car il se trouve à la limite de la ville en 1800. Une porte de la ville se trouve dans l’axe de la place et se situe sur la Sarre. La Sarre est la rivière qui coule dans la plaine de Moselle. La halle est placée ici pour récolter l’octroi
Cette commande est passée au près de l’architecte J.Ernst, originaire de Nancy
Le projet est proposé au conseil municipal le 15 juillet 1824. Pour laréalisation de ce projet, la ville fait acquisition de plusieurs parcelles nécessaires à la construction.
Les travaux débutent l’année suivante, durant laquelle, un nouveau projet est proposé, optant pour la réalisation d’un étage supérieur pour y implanter une maison communale. Mais des « problèmes lors de la construction des fondations effectuée à 3,90m de profondeur pour trouver le bon solentraine une augmentation de dépense explique Emile Lallemand. Le projet est donc révisé, ce qui entraine l’achèvement des travaux en 1827.
Le sol est dallé en 1832, mais une dégradation prématurée de la construction due au sol et à des visses dans la construction oblige le conseil à porter plainte contre l’entrepreneur en 1836 car des fissures apparaissaient à toutes les clefs de voutes.
En 1839,des rénovations sont entreprises, menées par l’architecte Chaux.
Suite au développement des infrastructures telles que les routes, le chemin de fer mais aussi le canal de la Marne, la ville est obligée de faire de nombreuses extensions jusqu’en 1866. Les halles aux grains se trouvent désormais contre les remparts de la ville.
En 1870, l’annexion de l’Alsace-Moselle par l’Allemagne entraine deschangements importants. C’est durant cette période que la ville connut sa plus grande extension en termes de constructions qui sont réalisées par les Allemands. Ils choisissent de construire une salle des fêtes au dessus des halles, car ce projet avait déjà était proposé au par avant. Mais faute de moyen, les halles avaient servi jusqu’à maintenant de salle des fêtes. Ils entreprennent ces...
tracking img