Etude de cas rennes atalante bts communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2595 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PROPOSITION DE CORRIGE TECHNOPOLE RENNES ATALANTE
Plan de communication 1- BILAN DIAGNOSTIC ET PROBLEME A RESOUDRE 1-1 Bilan 11-1 Points forts de la situation e relatifs à l’association Rennes Atalante L’association est animée par une petite équipe très dynamique et réactive ; toute son action est au service des entreprises de haute technologie (accueil de projets d’implantation, appui à lacréation d’entreprises, animation et promotion de la technopole). Les entreprises adhérentes bénéficient donc d’un soutien très efficace. e relatifs à la technopole Rennes Atalante - Bonne Implantation géographique de la technopole au cœur de Rennes : les sites sont proches et très facilement accessibles (aéroport à 15 mn, axes autoroutiers, TGV…)

1/9

11-2 Opportunités : - le secteur desTechnologies de l’Information est un secteur porteur et attractif pour les investisseurs - Grâce à ses atouts culturels, touristiques et de loisirs, Rennes et sa région offrent une qualité de vie pouvant attirer investisseurs et le Grand Ouest connaît aujourd’hui un dynamisme économique qui rejaillit favorablement sur l’ensemble des entreprises de la région et permet des effets de synergie - Rennes estune ville d’étudiants, un réservoir pourvoyeur permanent de chercheurs et de personnel hautement qualifié. 11-3 Points faibles de la situation e relatifs à l’annonceur : Sa structure complexe peut nuire au niveau des prises de décision car les enjeux politiques des différentes institutions ne sont pas les mêmes. e relatifs à la technopole de Rennes Atalante : - celle-ci est peu distinctive desautres technopoles - sa notoriété, par rapport à d’autres technopoles telle que. Sophia Antipolis est faible. - Sa localisation, en dépit de quelques avantages, est excentrée par rapport aux grands axes de développement (Lille – Paris – Lyon – Marseille) 11-4 Menaces - les autres technopoles dont la notoriété et l’image sont meilleures et qui appartiennent à des régions à fort potentiel d’attraction(Sophia Antipolis) sont des concurrents redoutables - certaines collectivités territoriales françaises favorisent les implantations d’entreprises en dehors des technopoles (zones franches, zones industrielles…) et constituent, elles aussi, une concurrence à ne pas négliger - La nouvelle économie est en crise (ne pas exiger mais valoriser les candidats qui font appel à leur culture économique) - Lescadres peuvent ne pas être attirés par une région dont le climat n’est pas toujours très favorable et par une ville qui ne dispose ni de lycée international ni d’aéroport international 1-2 Diagnostic L’information et les télécommunications, technologies de cette fin de siècle, porteuses de très forte valeur ajoutée, d’emplois et d’image, sont le pôle d’excellence de Rennes Atalante. Toutefois,les autres technopoles situées dans les autres régions françaises ou européennes sont des concurrentes qui limitent la crédibilité de cette technopole rennaise. C’est donc cet aspect qui retiendra l’attention car Rennes Atalante n’a pas véritablement de point faible en soi ; c’est surtout l’environnement concurrentiel qui en constitue le frein principal. 1-3 Problème posé à la communication Commentrendre plus attractive la technopole Rennes Atalante auprès des cibles sachant que la concurrence est vive et qu’elle présente des atouts semblables voire supérieurs à ceux de Rennes Atalante ?

2/9

2 STRATEGIE DE COMMUNICATION

2-1 Positionnement Il faut bien positionner la technopole et NON l’association.

Rennes Atalante est le cadre par excellence pour la réussite des entreprises dehaute technologie ACCEPTER aussi les positionnements basés sur : «réseau», «synergie», «connexion»

Justifications possibles à ce positionnement Ce positionnement est : . - cohérent avec le positionnement actuel. - attractif : la forte proximité géographique de l'ensemble des acteurs de la technopole forme ainsi une «filière» de la recherche fondamentale et appliquée sur quelques hectares,...
tracking img