Etude d'oeuvre henri iii tiepolo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2201 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Henri III reçu à Venise par le doge Contarini
II L’Étude de l’œuvre.

Cette fresque a été peinte lors de la période des plus grandes œuvres de Tiepolo, comme la villa Cordellina à Montecchio Maggiore entre autre ou résidence de Wurtzburg, son plus grand chef d’œuvre sans aucun doute.
Analyse du sujet

Cette œuvre est très riche : elle est une peinture d’histoire (le grand genre depeinture par excellence) par son sujet principal, c’est-à-dire la venue d’Henri de France à Venise en 1574.

Elle est aussi un portrait posthume de Henri III et du procureur Contarini (et non doge comme le titre l’indique), et un portrait contemporain du commanditaire Vincenzo Pisani, propriétaire de la villa Contarini par alliance, et de sa fiancée Lucrezia Corner.

Nous pouvons voir aussiun paysage en arrière-plan d’une villa sur la Brenta.
Et même si le sujet principal de l’œuvre est la venue d’Henri III, elle représente tout de même en second lieu les noces entre Vincenzo et Lucrezia.

Ainsi les protagonistes de l’œuvre sont les gloires du lieu et de la famille Contarini et non celles des commanditaires de l’œuvre.

La Composition

Une fresque est une peinturemurale[1]. Cette œuvre a la particularité d’être peinte sur différentes parties : la partie centrale avec le sujet principal, deux panneaux angulaires entourant le centre et le plafond peint représentant la Fortune, volant dans un ciel vide, annonçant à des personnages accoudés à une balustrade l’arrivée illustre du futur roi de France. La forme de la fresque du plafond est courante chez Tiepolo : unrectangle rogné aux angles par quatre demi-cercles.

La fresque centrale mesure 4.02m x 7.29 m. Le sujet n’est pas parfaitement centré : en fait le centre de la fresque se trouve sur le suivant de Henri de France en jaune. L’œuvre est divisée en deux : à gauche nous voyons le groupe central composé par Henri de France, le doge (surmonté par le parasol et l’étendard) Lucrezia Corner (en blanc)et une foule entourant le futur roi ; à droite il y a Vincenzo Pisani (en couleur foncées), une foule, un personnage de peau foncée un peu séparé du reste ainsi qu’un autre personnage assis en partie hors du cadre de la fresque, que le précédent personnage semble sommer de se lever pour accueillir l’illustre visiteur. Tiepolo a peint les vêtements selon le style du XVI°, comme avait dû être lespersonnages à l’arrivée du futur roi, sauf les personnages anachroniques, c’est-à-dire Vincenzo Pisani et Lucrezia Corner.

Un premier regard est toujours dirigé sur le visage de Henri de France, puis sur l’espace séparant ce dernier et le doge Contarini, mettant ainsi en évidence le sujet premier de l’œuvre et la gloire du lieu où c’est déroulé cette rencontre.

La scène se déroule dans laloggia qui avait été construite pour l’arrivée du futur Henri III, réalisée par Palladio et décorée Véronèse à San Niccolo di Lido. Les décors de la fresque non pas été peints par Tiepolo, mais par le « quadraturiste » Girolamo Mengozzi dit Colonna, spécialiste des peintures en perspective. Cette loggia encadre le sujet de part et d’autre par un carrelage damé finissant au bord d’un escalier, unplafond en caisson et des murs en marbre blanc ou vert creusés par des niches. Deux colonnades font face à la loggia : à l’origine en style corinthien chez Palladio, Tiepolo les rend en style dorique pour être en accord avec le décor de la villa Contarini. Pour rendre encore mieux cet aspect d’intérieur, l’escalier de l’hôtel des Jacquemart-André est en marbre blanc avec des nuances de bleu et devert comme sur les murs de la loggia, et on retrouve le même marbre vert au bas de
l’escalier et sur le haut des murs des côtés de la
loggia.
Aussi, les personnages importants sont légèrement disproportionnés par rapport aux personnages secondaires : En premier lieu Henri III, au même niveau apparent puisqu’il n’a pas fini de monter les marches de l’escalier, mais en réalité plus grand, et...
tracking img