Euro fort

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2518 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’inquiétude autour d’un euro fort est-elle réellement fondée ?
Les Européens seraient-ils devenus hypocondriaques ? Aux vues des discours de la classe politique et de la couverture médiatique, il semblerait que la vigueur de l'euro ait transformé l'Europe en un gigantesque malade imaginaire. Face à la montée de la parité euro-dollar, le scepticisme ambiant sur la reprise de l'économieeuropéenne est croissant. Pourtant, même si un euro fort peut pénaliser les exportations européennes, rien ne justifie un tel pessimisme.
Un euro fort accroît le prix des exportations européennes par rapport aux produits côtés en dollar. Il en résulte une baisse de la compétitivité-prix des entreprises européennes. La production de la zone euro se réduit, entraînant chômage et récession. C'est ce mécanismequi a provoqué un climat de défiance, avec la hausse de l'euro, autour de la reprise de l'économie européenne.
Or les apparences peuvent être parfois trompeuses. Malgré les annonces répétées de la sphère médiatique, la hausse de l'euro par rapport au dollar américain n'est pas si préoccupante. Tout d'abord, l'appréciation de la monnaie européenne n'est que relative (+16 % sur un an). De plus,cette augmentation résulte d'un rattrapage lié au manque de confiance dans le « jeune » euro lors de son lancement en 1999.
Ensuite, une partie des produits européens, vendue sur le marché mondial, est cotée en dollar (ex : Airbus). Par conséquent, l'appréciation de l'euro n'est pas à prendre en compte ; d'autant plus que le taux d'ouverture de la zone euro sur le reste du monde s'avère êtrerelativement faible. En effet, les échanges commerciaux des pays de la zone euro sont intrarégionaux. En développant leurs relations commerciales, les pays européens se sont protégés des fluctuations monétaires vis à vis des autres monnaies internationales et donc l'impact d'un euro fort sur le dynamisme économique de la zone est tout relatif.
En ce qui concerne les aspects politique et idéologique,l'euro fort s'inscrit parfaitement dans les choix de politiques économiques des autorités européennes. Autant par la politique monétaire de la Banque Centrale Européenne que par la politique budgétaire sous la contrainte du Pacte de Stabilité et de Croissance, l'Europe privilégie la lutte contre l'inflation au dépend du soutien de la croissance. Un euro fort permet donc de limiter la hausse des prixau travers d'un ralentissement de l'activité économique. Les autorités européennes se satisfont donc bien de cette situation...
Par ailleurs, si la hausse de l'euro pénalise les exportations, elle permet dans le même temps de rendre les importations dans la zone euro moins chères. Ce bénéfice sera d'autant plus grand que le solde commercial énergétique de l'Europe est largement déficitaire.L'appréciation de la monnaie unique réduit donc le coût d'achat de pétrole et de gaz.
Enfin, un bref rappel historique nous rappellera que l'économie allemande a été la première puissance commerciale mondiale durant la majeure partie des « Trente Glorieuses » ; alors que dans le même temps sa monnaie, le mark, s'apprécia par rapport à la majorité des autres devises. Il n'existe donc aucunecorrélation robuste entre monnaie forte et balance commerciale. Comment peut-on expliquer ce paradoxe ? Pour simplifier, les produits ont deux caractéristiques : un prix et une qualité. Dès lors, il est facile d'expliquer la compétitivité de l'économie allemande. Elle réside dans la qualité intrinsèque de ses exportations. L'exemple de Mercedes illustre ce raisonnement. L'Europe suit ce principe. Autrementdit, l'élasticité prix des exportations européennes, c'est à dire la sensibilité au prix des produits de la zone euro vendus sur le marché mondial, est faible. Les variations de l'euro avec toute autre monnaie internationale n'aura qu'un impact limité sur les relations commerciales européennes. Dès lors, les enjeux économiques et industriels sont donc fondamentaux. Ils résident donc dans les...
tracking img