Evaluation bancaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3408 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment évaluer une banque ?
L’évaluation d’une banque est basée sur les mêmes principes généraux que n’importe quelle autre entreprise : une banque vaut les flux qu’elle est susceptible de rapporter dans le futur. Il n’en demeure pas moins que l’activité bancaire est spécifique (la dette n’est pas seulement un mode de financement mais est au cœur de l’activité), diversifiée (banque de réseau,activités de marché, gestion d’actif…) et soumise à des contraintes prudentielles portant en particulier un niveau de fonds propres minimum. Dans ce contexte, les méthodes mises en œuvre pour valoriser les banques sont les mêmes que pour les entreprises industrielles et commerciales, mais sont adaptées aux particularités de ce secteur.

1. La méthode des flux de trésorerie actualisés : lavalorisation directe des fonds propres 1.1. Pourquoi la méthode de l’actualisation des flux de trésorerie d’exploitation n’est pas adaptée à l’évaluation des banques ?

Pour un entreprise industrielle ou commerciale, la valeur des fonds propres est égale à la valeur d’entreprise moins la valeur de l’endettement financier net. La valeur d’entreprise est égale à la somme : des cash flow d’exploitationsur l’horizon de prévisions actualisés au Coût Moyen Pondéré du Capital (CMPC), permettant de rémunérer les actionnaires et les créanciers en fonction de leur niveau de risque respectif ; de la valeur terminale à l’issue de l’horizon de prévision, calculée sur la base de l’actualisation à l’infini d’un cash flow d’exploitation considéré comme normatif supposé croître à un taux de croissancestable ou sur la base d’un multiple appliqué à un agrégat normatif.
Valeur des fonds propres Valeur d’entreprise Endettement financier net

-

Le cash flow d’exploitation est égal au résultat d’exploitation après impôt, majoré de la charge d’amortissement de l’année, minoré de la variation du besoin en fonds de roulement et des investissements.

1

Dans une banque, la dette financière n’estpas seulement un moyen de financement mais le cœur de l’activité, puisqu’elle représente les ressources prêtées au client et qui génèrent le Produit Net Bancaire1 dans le cadre de l’activité d’intermédiation. Dans ce contexte, calculer le cash flow d’exploitation sur la base d’un flux hors frais financiers n’aurait pas de sens. Dès lors, on actualise des flux disponibles pour les actionnairesqui permettent de valoriser directement les fonds propres. 1.2. Quels flux actualiser ?

On constate une divergence entre certains ouvrages théoriques sur l’évaluation des banques, qui préconisent l’actualisation de « cash flow to equity », et d’autres ouvrages théoriques, rejoints par les praticiens, qui mettent en œuvre l’actualisation de résultats nets. Pour notre part, nous privilégions ladeuxième méthode, soit l’actualisation de résultats nets distribuables, qui nous semble fournir une meilleure vision économique de la richesse créée par l’établissement pour l’actionnaire. En effet, les cash flow to equity correspondent au cash flow généré par les opérations, plus la hausse nette des ressources, moins la hausse nette des emplois :

Résultat net + Amortissement = Cash – flowgénéré par les opérations Augmentation nette des dépôts + Augmentation nette de la dette financières + Augmentation nette des autres dettes = Ressources bilantielles Mise en place nette de prêts + Augmentation nette des emplois financiers + Investissements nets + Augmentation nette des autres actifs = Emplois bilantiels

+

-

1

Le Produit Net Bancaire est égal aux produits de l’exploitationbancaire moins les charges d’exploitation bancaires.

2

Ainsi, le cash flow to equity représente la variation de trésorerie entre N – 1 et N. On voit dans l’exemple suivant qu’une part de cette variation de trésorerie correspond à du cash généré par l’activité et une autre provient d’une modification temporaire de la structure de
Actif N Trésorerie Prêts à la clientèle Titres placés...
tracking img