Explication du texte d'emmanuel kant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1103 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Explication du texte d'Emmanuel Kant

Dans ce texte d'Emmanuel Kant , nous étudierons les raisons pour lesquelles la plupart des Hommes sont mineurs et souhaitent y rester, c'est à dire les raisons pour lesquelles ils sont sous la dépendance d'autres personnes: les majeurs. Selon Kant, cette dépendance et le résultat de leurs paresse et de leurs lâcheté. Ils sont donc responsable del'existence des tuteurs qui les diriges. A travers son argumentation l'auteur souhaite montrer que c'est une situation inacceptable, car les Hommes étant libres et égaux en droit sont tous en mesure de prétendre à devenir indépendant s'ils le souhaitent.
Dans une première partie nous verrons pourquoi les Hommes s'obstinent-ils à être mineur. Dans une seconde mesure nous verrons les conséquences que celaentraîne et pourquoi certaines personnes assoient leurs domination. Pour finir nous verrons qu'il ne faut pas désespérer et que chacun peut atteindre la liberté.

D’après Kant, si beaucoup d'Hommes restent mineurs durant leur vie, c'est parce qu’ils sont atteints de paresse et de lâcheté. Être mineur signifie une infériorité de l'Homme qui en est qualifiée, c'est le fait d'être soumis à une formed'autorité de la part d'un majeur. La paresse qui est le comportement d'une personne qui cherche à éviter l'effort fait que les mineurs se sentent bien dans leurs rôle car ils n'ont pas à chercher par eux mêmes mais seulement à suivre des directives sans chercher si elles sont bonnes ou mauvaises. La lâcheté, elle, résulte d'un manque d'énergie, de fermeté, de courage qui fait reculer devantl'effort et subir passivement les influences extérieurs. Pourtant la nature est faite de manière à laisser les Hommes libres de leurs actes et non de les soumettre à quelconque direction étrangère. Les deux causes de la minorité des Hommes avançaient par Kant sont donc responsables de la facilité avec laquelle les tuteurs peuvent exercer leur autorité sur leurs sujets. Le tuteur est chargé de décideret de diriger le mineur comme par exemple entre un enfant et ses parents, il a une forme d'autorité sur la personne sous tutelle.
Ainsi le mineur est blanchit de toute responsabilité de ces actes et n'a pas besoin de réfléchir ou d'analyser une situation. Il peut donc avoir toujours bonne conscience car il n'a pas la sensation que les conséquences engendrer par ses actes résultent de lui même.L'auteur nous le précise dans les lignes 4, 5 et 6 « Si j'ai un livre (…) quel besoin ai-je alors de me mettre en peine? ».
Les mineurs considèrent que s'ils peuvent remplacer leur conscience, c'est à dire la faculté qu'à l'Homme de connaître sa propre réalité et de la juger de manière personnelle par un livre ou par un directeur de conscience qui se chargeront de les guider dans leurs consciencemorale, alors ils seront délesté de toutes conséquences que leurs actes est puent entraîner « (...) quel besoin ai-je alors de me mettre en peine ? ».
Le mineur est même prêt à payer afin de ne pas avoir la contrainte de réfléchir et de prendre des décisions. Il ne sait pas lui même ce qui est bon ou mauvais pour lui, et préfère donc par exemple payer un médecin qui lui dicte un régime plutôtque de se l'imposer par lui même. Les Hommes sont donc confortablement installé à leur place de mineur et ne souhaitent pas la quitter ou plutôt n'ont pas la sensation de vouloir la quitter.

De ce fait, les mineurs ne veulent pas devenir majeur et sont victime d'une totale emprise de leurs part. Les tuteurs ont une sensations de supériorité et de pouvoir sur les mineurs. Ils se montrent critiquesenvers des Hommes censés être leurs égaux.
Afin de pouvoir d'exercé leurs supériorité, il est primordial pour ces tuteurs de maintenir les mineurs dans l'ignorance et l'absence de connaissance. Une personne instruite et consciente de ce qui se passe réellement dans la société va forcement en arriver à réfléchir par elle même et donc à comprendre qu'elle peut vivre de sa propre conscience...
tracking img