Explication et critique de thorie e de la justice

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 106 (26468 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Explication et critique de Th´orie e de la justice de J. Rawls

Nicolas B. Fillion
Novembre 2003 A Ce fichier a ´t´ ´dit´ en L TEX 2ε eee e Version α1.02

Table des mati`res e
1 Pr´face e 3

I

Pr´sentation de Th´orie de la justice de J. Rawls e e

4
5 7 7 8 10 10 11 12 12 14

2 Introduction 3 Le contexte de Th´orie de la justice e 3.1 L’auteur de Th´orie de la justice ` diverses´poques . . . . . . . e a e 3.2 La probl´matique de Th´orie de la justice . . . . . . . . . . . . . e e 4 La doctrine contractualiste 4.1 Pourquoi une doctrine contractualiste ? . . . . . . 4.2 La premi`re forme du contrat social . . . . . . . e 4.3 Les raffinements du contrat : le voile d’ignorance 4.4 La strat´gie pour le choix des principes . . . . . e 4.5 La description finale de la positionoriginelle . . . 5 Le contenu de la th´orie de e 5.1 Les principes adopt´s . . . e 5.2 Les “avantages positifs” . 5.3 Les institutions justes . .

. . . . .

. . . . .

. . . . .

. . . . .

. . . . .

. . . . .

. . . . .

. . . . .

. . . . .

la justice 16 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . 18

6 Principes de la justice et sujets moraux 20 6.1 Bien, stabilit´ et sens de la justice . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 e 6.2 Les formes d’individualisme chez Rawls . . . . . . . . . . . . . . 21 7 Conclusion 22

II

Critique de Th´orie de la justice de J. Rawls e

24
25

8 Introduction

1

` TABLE DES MATIERES

2

9 Caract´risation du sch´ma th´orique e ee 9.1 La limitation a priori du concept du juste 9.2 Les “avantages positifs” . . . . . . . . . . 9.3 La doctrine contractualiste . . . . . . . . 9.4 Explication du sch´ma th´orique Θ . . . . e e

. . . .

. . . .

. . . .

. . . .

. . . .

. . . .

. . . .

. . . .

. . . .

. . . .

. . . .

. . . .

. . . .

27 27 32 33 36

10 La pr´supposition n´cessaire de Θ e e40 10.1 La nature des outils (r`gles) analytiques et m´thodologiques . . . 40 e e 10.2 Contexte justificatif et contexte g´n´tique . . . . . . . . . . . . . 43 e e 10.3 La propri´t´ d’ -inconsistance du mod`le th´orique Θ . . . . . . 43 ee e e 11 Position et esquisse d’une alternative 46 11.1 Construire un mod`le n’´tant pas -inconsistant . . . . . . . . . . 46 e e 11.2 L’importance de ne paslimiter le concept du juste a priori . . . 48 11.3 Entendre diff´remment le probl`me de la justice . . . . . . . . . . 50 e e 12 Conclusion 52

Chapitre 1

Pr´face e
Le texte que vous avez sous les yeux est en fait la juxtaposition de deux textes diff´rents, bien que compl´mentaires. Ils furent r´dig´s dans le cadre d’une e e e e Lecture dirig´e en philosophie ` l’Universit´ Laval sous ladirection du Professeur e a e ´ Luc B´gin, au semestre d’automne 2003. Evidemment, en ce qui a trait ` ma e a critique de Rawls, je reste convaincu qu’elle est enti`rement fond´e, bien que e e j’articulerais maintenant certains points de fa¸on diff´rente. c e Dans la premi`re partie, il est tr`s important de se rappeler, en lisant, que e e j’entend pr´senter ce que Rawls pr´tend faire. Ainsi, j’essaie dene pas mettre e e l’emphase sur mon opinion et d’adopter un ton neutre. Or, quand je relis cette section, j’ai parfois l’impression d’avoir ´t´ trop tendre avec Rawls. Enfin, je me ee permet de demander au lecteur de lire cette partie comme si les mots “selon Rawls” se trouvaient au d´but de presque chacune des phrases du texte. e Dans la seconde partie, j’adopte une attitude critique face au livrede Rawls. Je n’explique plus ce que Rawls veut faire, mais ce qu’il fait malgr´ lui. Ainsi, on e voit tout ce que l’on a toujours voulu savoir sur Rawls mais qu’il n’a jamais os´ e dire ! Pour ce qui est de la section o` je pr´sente mes opinions, je dois admettre u e que je la r´´crirais de part en part pour changer plusieurs points sur lesquels ee j’ai chang´ d’avis. e Nicolas B. Fillion...
tracking img