Fable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (318 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le renard et l'aigle

Un renard et un aigle devenus des amis
Ne se quittaient désormais plus.
Au grand jamais de l'un, l'autre n'était déçu.
Quand l'un d'eux avaitdes ennuis,
L'autre avait une main tendue.

Mais un jour que Renard n'était point au logis,
L'aigle s'envola de son nid.
Comme il ne trouvait point de vivres àrapporter
Aux petits aiglons affamés
Qu'il avait laissés dans leur nid,
Il se dit, faute de brebis,
Qu'il lui faudrait bien trouver
Quelque chose pour leur dîner.Dépité, il rentrait chez lui,
Et, passant devant chez renard,
En entendant des bruits bizarres,
Il se dit: "La chance me sourit".
Deux beaux renardeaux bien dodusCroyant leur père revenu,
Se mirent à glapir de joie.
L'aigle s'empara de ces proies
Et se dit je rentre chez moi.
Il les donna à ses petits qui mangèrent avec appétit.Dès que Renard revint chez lui,
Des plumes d'aigle il découvrit
Et là, tout à coup, il comprit!
Furieux d'avoir été trahi,
Il s'arrêta chez le fermier
Et luivola un beau rôti
Qui était en train de griller
Tout au fond de la cheminée.
En même temps il prit un brindille enflammée
La cacha en secret au milieu de ce met
Etalla le porter sans rien laisser paraître
Chez l'aigle son ami, depuis devenu traître.

L'aigle lui prend son rôt en le remerciant bien
S'apprête à le manger sans sedouter de rien
Mais quand à ses aiglons il veut le distribuer
La brindille enflammée tombe dedans le nid,
Nid qui sans plus tarder se retrouve à flamber,
Obligeantles oiseaux à s'envoler d'ici.
Alors, amis qui m'écoutez ,
Mettez - vous bien ça dans la tête,
Et plus jamais vous n'oublierez
Qui sème le vent, récolte la tempête"
tracking img