Fable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4543 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse de la fable : Le Renard et la Cigogne

Le Renard et la Cigogne est la dix-huitième fable du livre I. Cette fable raconte l’histoire d’une opposition entre deux personnages, le Renard et la Cigogne. Dans celle-ci, la Cigogne reçoit une invitation du Renard pour aller diner chez lui, mais celui-ci lui à préparer un repas que la Cigogne ne peut manger car à cause de son grand bec il luiest impossible d’en attraper une miette. Pour se venger la Cigogne prie le Renard de bien vouloir à son tour venir manger chez elle, le jour venu elle lui sert de la viande coupée en petits morceaux et servie dans un vase à long col de sorte à ce que le Renard ne puisse pas en manger à cause de son large museau. Ce jeu est assez étrange car la Cigogne devient Renard pour que le Renard ne soit plusRenard dans le sens ou ce qu’il fait est mal. La morale est que si l’on trompe quelqu’un on aura un jour ou l’autre une revanche du trompé. La Fontaine nous le dit en citant : « Trompeurs, c’est pour vous que j’écris : Attendez-vous à la pareille ».
Ce texte est divisé en trois parties, tout d’abord, dans la première partie, La Fontaine présente la scène où le Renard invite la Cigogne chez lui etsa façon de la tromper ensuite, dans la seconde partie, on assiste à la revanche de la Cigogne puis dans la troisième partie on peut trouver la moralité de cela. Pour que l’on puisse trouver et comprendre l’opposition des personnages, La Fontaine à employé un vocabulaire spécifique, par rapport au Renard, La Fontaine utilise des adjectifs, adverbes et expressions qui portent sur le thème del’avarice et l’égoïsme du Renard ! Par exemple le repas du Renard qui est « petit » et « sans beaucoup d’apprêts ». On dit de lui que c’est un personnage « galand », « drôle » et qui vit « chichement » c'est-à-dire pauvrement (A cause de son avarice).
La Cigogne quant à elle nous paraît être une bonne personne car on nous la décrit comme une hôte serviable : « politesse », « le diner cuit à point » alorsqu’elle avait été mal reçu, cela montre qu’elle ne marche dans le jeu du Renard qu’a moitié car elle a tout de même cuisiné un bon plat contrairement à lui. Enfin, l’auteur nous décrit le personnage du Renard une fois piégé en citant les termes de « honteux » et humilié comme « un renard qu’une poule aurais pris ».
La Fontaine à également joué avec des rimes croisées aux vers 1-4 et 20-23, desrimes embrassée aux vers 5-8 et des rimes plates aux vers 14-15, 16-17 et 18-19. On constate également un certains rythme ou il y a des pauses à des moments spécifiques comme par exemple au vers 4, on a une pause après « Le Galand » ce qui accentue le fait que le Renard est un personnage ruse. Et c’est le même cas de figure au vers suivant avec le point virgule après « Avait un brouet clair » suivide « il vivait chichement », ou l’accentuation est davantage sur son avarice.
Enfin, en ce qui concerne la morale on apprend tout d’abord à qui elle est destinée, dans notre cas il s’agit du renard et en généralité aux trompeurs qui doivent s’attendre à une revanche des trompés.

Analyse de la fable : La Grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le Bœuf

Cette fable est la troisièmefable du livre 1) .Dans sa fable, La Fontaine met en scène une Grenouille symbole de la vanité des hommes, car l’histoire est celle d’une grenouille qui voit un bœuf et voulant devenir aussi grosse car la grosseur de ce bœuf est pour elle synonyme de puissance, et pour elle cela va devenir une obsession de devenir tel le bœuf, elle va tout faire pour y arriver mais à un moment elle finit paréclater car elle à trop gonfler. On remarque une certaine obsession dans le dialogue entre elle et sa sœur du vers6 au vers9 car même lorsque sa sœur lui dit qu’il n’y a aucun changement, la Grenouille rester entêter et continu à vouloir grossir. La Fontaine dénonce là une certaine jalousie des gens à vouloir prendre la place d’autres, d’où la morale de 4 vers
«  Le monde est plein de gens qui ne...
tracking img