Farenheit 451 bradbury

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (730 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Travail d’analyse
Question : En quoi le monde est dystopique en vous basant sur le dernier chapitre
Le roman de science – fiction Fahrenheit 451 met en scène un monde dystopique ou l’Homme estprisonnier d’une société régie par la peur et dont la violence est omniprésente.
Les citoyens sont de véritables pions, dont les maîtres du jeu sont les pompiers. Ces derniers parviennent à contrôlerl’État en instaurant un régime de terreur. D’abord, cette domination s’exerce essentiellement sous la menace. Effectivement, les dirigeants de ce peuple s’attaquent, entre autres, aux personnes marginalespour démontrer à la communauté que si elles ne se conforment pas aux normes (lois), elles risquent d’être condamnées à subir le même sort. Par exemple, les pompiers sont chargés de brûler lesmaisons des détenteurs de livres (((, car ils sont prohibés. En effet,))) et cet autodafé radical est un véritable spectacle qui sert d’avertissement à tous ceux qui en possèdent. Il y a même un despompiers, dénommé Montag, qui se fait surprendre à propager des connaissances provenant des volumes. Comme le mentionne si bien le capitaine des pompiers suite à cet incident : « […] le feu va soulagermes épaules de [son] poids vite fait, bien fait ; pas de pourrissement à craindre. » Cette citation démontre que le feu est une source d’élimination effrayante de toute forme de rébellion de la part deses concitoyens. De plus, Faber un homme qui incarne le stéréotype de la sagesse craint tellement le chantage des dirigeants qu’il n’a pas le courage d’exprimer son opinion publiquement alors que lasociété s’écroule sous ses yeux. Par la suite, le régime de terreur se poursuit avec l’utilisation d’une technologie qui répond aux commandes des pompiers. À titre d’exemple, on utilise un Limierrobot pour rôder autour des maisons susceptibles de contenir des bouquins. Les têtes dirigeantes emploient également ce genre d’engin infaillible « […] pour participer au grand jeu, à la...
tracking img