Faut-il reduire les deficits publcs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5163 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Une forte libéralisation de l'activité bancaire a conduit à une importante volatilité des services des banques et de nouvelles menaces pour ces dernières. Cette instabilité du système bancaire s'est manifestée par la crise des subprimes aux États unies en aout 2007 et n'a épargné aucun continent et encore moins l'Afrique.
Au sein des institutions bancaires le risque fait partie du métier. Enacceptant les dépôts des clients sans les conserver dans son coffre pour lui rendre à sa demande ou à une date déterminée, le banquier prend un risque. Et dans ce cas d'école son coffre peut fracturer et il peut être mis dans l'incapacité de remplir ses obligations le risque est donc lié à une pratique de l'activité bancaire dans un monde incertain.

Ainsi, la gestion des risques doit être lemot-clé sur lesquels les responsables des banques doivent agir pour ne pas heurter à la cessation des activités. La gestion des risques appelée également gestion de l'exposition, elle est définie selon l'International Financial Risk Instute comme «l'application de l'analyse financière et de divers instruments financiers au contrôle et à la réduction des types de risques sélectionnés »

L'environnementéconomique et financier des pays africains est devenu de plus en plus source de risques, voir dangereux pour les banques qui y vivent, mais qui peuvent aussi mourir des risques qu'elles ont pris. Du fait de ces mutations, les banques ont relevé des défis exceptionnels afin de se doter d'avantages concurrentiels déterminants. La banque, en effet, ressemble de plus en plus à une « machine à risque »: elle prend des risques, les transforme et les incorpore au service et aux produits bancaires qu'elle offre. Mais comment mesurer et améliorer l'efficacité d'une telle machine. Sachant que le risque opérationnel est un risque important pour l'activité bancaire, bien qu'il soit parfois difficile à appréhender et à quantifier il peut être à l'origine de pertes significatives voir de faillites. Àcela, des difficultés ne tiennent pas seulement à la nature des risques pris, ceux-ci pour la plupart ne sont pas en effet d'une nature nouvelle (risque de crédit, de marché, solvabilité, risque de liquidité). Ils sont bien connus dans leur principe.

Tout au long de ce mémoire nous analyserons la gestion des risques au sein d'une banque du diagnostic stratégie : cela nous amènerons à répondreaux questions suivantes :

Quelles sont les risques auxquels doit faire face une banque ?

Quelle sont les stratégies mises en œuvres pour y faire face, en d'autre terme quels sont les instruments qui leurs permettent de se couvrir contre les risques identifiés?

Avec le développement du marché, ces questions ont poussé les banques à rechercher des moyens d'appréciations du risque

Afin depermettre une compréhension claire de notre étude, nous allons diviser notre travail en deux parties. Dans la première partie, nous allons présenter l’environnement bancaire et les risques rencontrés en présentant d'abord les composantes du système bancaire et sa réglementation ensuite en définissant les différents risques rencontrés dans l'activité bancaire. Et la seconde partie examinera lastratégie des banques en matière de gestion des risques opérationnels enfin nous parlerons des normes prudentielles internationales avec le nouvel accord du comité de Bâle

Chapitre 1 : Le structure du système financier et la réglementation bancaire :



Tous les pays en développement en particulier les pays d’Afrique au sud du SAHARA ont mis en place un système financier dont l’objet est de promouvoiret dynamiser les activités économiques. C’est dans cette optique que des banques ont été créées. Selon l’article 3 des lois bancaires de l’UEMOA il est appelé banque « les entreprises qui font profession habituelle de recevoir des fonds qu’elles emploient pour leur propre compte ou pour le compte d’autrui en opération de crédit ou de placement. » Ainsi l’objet de ce chapitre et de voir les...
tracking img