Fiche de lecture "la place de l'homme et les métamorphoses de la famille"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1964 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
|Fiche de lecture |

La place des hommes et les métamorphoses de la famille

1. L’auteur du livre :

. Christine Castelain Meunier
. La place des hommes et les métamorphoses de la famille
. Sociologie d’aujourd’hui - Presse universitaire de France – 2002

2. Le point devue de l’auteur :

. Qui est-elle ?
Christine Castelain Meunier est une sociologue française, évoluant au sein du CNRS (centre national de la recherche scientifique) ainsi que du CADIS (laboratoire de sociologie). Elle occupe également des postes d’enseignantes à l’école des Psychologues Praticiens et à l’institut catholique de Paris et également de responsable de séminaires à l’ EHESS (Écoledes hautes études en sciences sociales).
Christine Castelain Meunier travaille depuis de nombreuses années sur les questions des genres masculins et féminins, de l’enfant et de la famille. Elle est à l’origine de nombreuses mesures contribuant à mieux accompagner les mutations familiales auxquelles nous assistons. De ce fait, elle est également pionnière sur les études du livret de paternité enFrance (livret soulignant la place et le rôle du père, mettant ainsi en avant la coparentalité à travers l’affirmation essentielle du rôle du père).

.A quelle époque a-t-elle rédigé son ouvrage ?
Dans l’introduction de son ouvrage, l’auteur nous fait part de son investissement depuis une quinzaine d’années, sur la question des genres, de la parentalité, de la répartition des places parentaleset de la place de l’enfant.
Il me semble que la conjoncture de 2002 n’a pas un grand impact en soi sur l’ouvrage. Il s’agit plus d’une évolution depuis les années 1970 suite à la « libération des femmes » et la transformation des pratiques et des représentations accompagnant les modes d’affirmations de chacun.

. À quoi s’intéresse-t-elle, sur quoi porte son regard, qu’observe-t-elle ?
Dansson ouvrage, l’auteur s’intéresse et s’interroge sur la place des hommes dans la famille et la société d’aujourd’hui. Elle retrace l’évolution de la famille depuis les années 1970, analyse les diverses mutations, nous permettant ainsi de mesurer les changements qui en découlent.

. Quelle position de départ prend-elle ?
Il s’agit ici d’un essai, d’analyses faites suite à la constitution degroupes composés d’hommes, de femmes ou de couples selon la question à traiter, l’enquête à réaliser.
L’auteur cherche ici à faire le constat d’une évolution au fil des décennies, à observer et comprendre les mutations de l’identité masculine et féminine, ainsi que familiale.

3. Les notions et concepts clés de l’ouvrage :

. La difficulté à être parent : Dans ce passage du conjugal au parentalla question est de savoir comment, au sein de ce contexte en transition,  effectuer et être ensemble  sans biaiser les rôles et les attentes de chacun « (…) on pourrait dire dans un premier temps que les femmes comblent des manques à gagner vers l’égalité et que les hommes vivent des pertes de pouvoir ».
Mais qu’est-ce qui définit les rôles de chacun ? Le statut et la place sociale des femmesdans la société (sphère publique) durant des décennies ont aujourd’hui encore, une influence fortement marquée sur cette assignation donnée aux hommes et aux femmes. En effet, la distribution des rôles parentaux est issue d’une tradition millénaire qui marque l’occupation de la sphère privée par la femme et celle de la sphère publique par l’homme. Les conditions de vie au sein de cette sphèrepublique permettent de « rendre compte de la spécificité des situations féminines et masculines dans le secteur privé et rappeler que ces phénomènes interfèrent sur la parentalisation. »

.La perte de légitimité des modèles traditionnels d’affirmation du masculin : L’histoire de la famille se divise ici, de façon approximative en trois grands moments.
-L’époque dite « traditionnelle », patriarcat...
tracking img