Fiche de lecture une vie de maupassant.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1367 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture : Une vie de Guy de Maupassant.

I / Biographie de l’auteur.


Guy de Maupassant, né le 5 août 1850 au château de Miromesnil à Tourville-sur-Arques dans une famille lorraine de nouveaux aristocrates. Il poursuit ses études à Paris dans une école publique. Il publie de nombreux livres et fait partie de deux grands mouvements littéraires et culturels : le Réalisme et leNaturalisme puisqu’il écrit Une vie un roman réaliste à la limite du naturalisme. En 1878 la folie le gagne (Le Horla en 1887). Après sa tentative de suicide qui échoue, il perd toute mobilité et meurt le 6 juillet 1893 à Paris.

II/ Etude de l’image de couverture.

La Collection « Classiques », Livre de Poche paru en avril 2010 d’Une vie présente comme image de couverture un tableau de ClaudeMonet, Femme à l’ombrelle tournée vers la droite, 1886 (Musée d’Orsay). Ce tableau représente la belle fille de Claude Monet, Suzanne Hoschédé qui fait surement référence à Jeanne Le Perthuis des Vauds par sa posture droite. Elle est sur « un talus » Chapitre 10 et Claude Monet la peint en contre plongée ce qui donne un aspect imposant à ce personnage. On ne peut pas distinguer les yeux de Suzannece qui donne un effet flou et qui nous renvoi au rêve incessant de Jeanne. Ce tableau appartient au mouvement pictural de l’impressionnisme ou peinture réaliste contemporaine qui représente les beautés simples du monde.

III/ Résumé du livre.

Les personnages.
Les personnages principaux d’Une vie, sont Jeanne de Perthuis des Vauds et Julien de Lamare. D’après la définition d’un héros on nepeut pas dire que Jeanne et Julien sont des héros puisque tout au long du roman ils n’accomplissent aucun acte hors du commun. Les personnages secondaires sont :
Le Baron et la Baronne, les parents de Jeanne
Rosalie, la servante de Jeanne et sa sœur de lait
Paul le fils de Jeanne
L’abbé Picot et l’abbé Tolbiac.
Les Fourville
Tante Lison …

Le cadre spatio-temporel.

Cadre spatial :La scène se passe à Rouen. On observe que tout au long du livre il ya une opposition entre l’enfermement :
Couvent, Rouen, Paris, le château, chambre de Jeanne
« Elle sortait du couvent, enfermée, cloîtrée »Chapitre 1
Le texte insiste sur les limites de l’enfermement : Les murs, les carreaux, les toits, ciel bas ….
Et la liberté : Jeanne attache une affection au lieu et la ville. Yport etles Peuples, campagne, "falaise", "liberté", "près d'Yport.
Cadre temporel :
Le roman débute le matin du 2 mai 1819, ce qui est de bonne augure est à la fois en contradiction avec le temps qu’il fait dehors : « La pluie ne cessait pas. » Chapitre 1. Et il se termine entre 24 et 30 ans plus tard environ en 1844.

Le schéma narratif.
Le roman et diviser en trois parties :
Les rêves (Chapitre1-5)
Les désillusions (Chapitre 6-10)
L’angoisse (Chapitre 11-14)
Dans la première partie, on découvre les rêves de Jeanne après avoir quitter le couvent où elle était enfermée depuis cinq longues années. Elle rêve de rencontrer son prince charmant qu’ « elle savait seulement qu’elle l’adorerait de toute son âme et qu’il la chérirait de toutes ses forces ». Elle rêve aussi de vivre une viesans limites en toute insouciance et en toute liberté lorsqu’elle rencontre un dénommé Julien de Lamare qui lui convient parfaitement par son élégance et son charme. Il se marie peut de temps après. C’est là que commencent les désillusions.
Dans cette deuxième partie, la vie de Jeanne devient de plus en plus morne, vide, triste, elle se sent abandonnée par son époux et elle découvre la vraiepersonnalité de Julien : violent, avare, égoïste, paresseux, hypocrite et surtout indifférent envers elle. Jeanne veut donc un enfant qui nait en Juillet sur qui elle reporte tout son amour. Puis elle découvre que Julien est aussi infidèle puisqu’il la trompe avec Rosalie, sa sœur de lait, et avec Gilberte Fourville que son mari surprend avec son amant, qui pris par la colère les poussent dans un...
tracking img