Fiche du livre comprendre le capitalisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6219 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture

Comprendre le capitalisme
Jean-Pierre BIASUTTI et Laurent BRAQUET

I. Quelles sont les origines du capitalisme?

1. Le capitalisme, un produit du developpement des socitétés?

a. Un capitalisme originel
Capitalisme implanté sous sa forme industrielle a partir du XIX: pour beaucoup d’historiens: aboutissement naturel des tendances et des pratiques toujourspresentes dans l’éco.
Capitalisme intrinsèquement lié à la nature humaine et aux pratiques commerciales:
-penchant à maximiser les gains (homo economicus)
-stimuler le progrès technique (innée, pour accroitre la productivité de son W)
Vision qui renvoi a l’éco politique classique: suffit de lever les obstables à la libre circu. Et à l’idéologie progressiste des Lumières: évolution quasinaturelle.

b. Une étape du développement historique des sociétés
MARX: capitalisme = étape nécessaire : émancipation progressive des contraintes économiques: preuve: libération sans égale de la force productive du travail que provoque la révolution industrielle.
= Uniquement un moment de l’Histoire: fini par bloquer le developpement des societes: baisse dutaux de profit et recurrence des crises.
Dépassement: communisme: harmonie originelle: nat soc production et nat de la prop
Analyse marxiste deuxieme revol industriel et premiere phase mondialisation:
• Rudolf HULFERDING: Le capitalisme financier, 1910: concentration des entreprises, controle de la conccurence, liasion étroite banque/industrie. “Banques industrielles” Déplacement du pouvoirvers la finance.
• LENINE : 1916, analyse la concentration de la production, la constitution des monopoles et la fusion du capital inustriel et du capital bancaire: capitalisme financier.
Exportation capitaux + partage du monde : tendance nat du capitalisme a maturité.
LUXEMBURG: capitalisme a besoin d’étendre sa domination à des acté non-capitaliste pour prolongé la realisation de saplus-value: emprise croissance sur marché exterieurs. Une fois limites du monde atteintes: crise finale: triomphe socialisme
• D’autre auteurs marxistes: Etat devient un acteur du processus d’exploitation.

c. L’aboutisseement d’un processus de rationalisation des activités économiques
Max WEBER : comprendre comment capitalisme = comportement économique et modele culturel dominant.ie lapuissance qui pese le plus sur les sociétés modernes.
Mefiance par rapport aux “concepts collectifs” (≠MARX)
Capitalisme = mode specifique de comportement eco, qui, en se generalisant, et en se stabilisant org eco permettant recherche rationnelle du profit.
Recherche d’un gain qui passe par la circulation marchande et monétaire, mise en oeuvre d’un calcul éco. CCL: universalité du capitalismeprésent depuis Antiquité.
WEBER, pourtant Occident: developpement d’un nouveau capitalisme INDUSTRIEL : éléments necessaires a sa mise en oeuvre:
exploitaiton rationelle du “ travail libre”, ajustement opitmal des moyens employés aux fins recherchées.
Transformations structurelles :
Appropriation des moyens de production; Liberté de marché; Technique et droit rationels ; Bureaucratied’Etat moderne; Existence et dispo de travailleur libres;
Commercialisation de l’éco spéculation.
Ainsi l’homme devient un Homo economicus : indiv moderne, comportement rationel
Necessité apparition “esprit du capitalisme “

2. Le capitalisme est-il le produit d’un rapport social ou d’un état d’esprit?

a. Les deux rapports sociaux constitutifs du capitalisme
• Produit de la divisondu travail : necessite une coordination: 2 poss principales:
Commandement (contrainte) ou échange sur un marché.
Coordination: transaction sur marché
Eco capitaliste: éco décentralisée
• Produit d’un rapport de subordination spécifique: MARX “capital” désigne ce rapport social: detention des moyens de production, salariés vendent leur force de travail contre un salaire division...
tracking img