Fiche la psychanalyse des contes de fées

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1303 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture
La psychanalyse des contes de fées de Bettelheim

Introduction
Lutter pour donner un sens à la vie
L'héritage culturel et l'éducation des parents sont ce qui permettent de donner un sens à la vie d'un enfant. Cependant dans la première partie de son introduction, Bettelheim dit que la littérature , bien que la plupart du temps mal faite, compte une exception à savoir lescontes puisés dans le folklore, qui ont beaucoup de choses a apporter à l'esprit de l'enfant et même à celui de l'adulte. Les contes aident à forger l'esprit averti de l'enfant, à chasser ses démons intérieurs : ils l'aident à comprendre ses problèmes et à trouver les solutions. Les contes aident l'enfant car ils le stimulent, pour que cela soit efficace il ne suffit pas de lui servir les solutionssur un plateau, il doit les comprendre par lui-même : cela lui donne une certaine importance et une certaine confiance en lui. Enfin pour clore la première partie de son introduction, Bettelheim dit que les contes, évoluant au fil des années, évoluent également autour des phénomènes nouveaux, des changements dans la société, donc l'enfant peut à travers ceux-ci comprendre, s'adapter à l'évolutionde la société et des moeurs.

Les contes de fées et la situation existencielle
Les contes de fées aident l'enfant à se familiariser avec son inconscient, ce qui évite les troubles psychologiques, et à mieux orienter sa vie par de multiples aspects. Les contes de fées matérialisent ce qui est au plus profond de l'enfant, il peut donc ainsi plus clairement identifier et faire face auxdifficultés que rencontre son esprit. De plus, au contraire des parents, ils font bien comprendre à l'enfant que dans la vie tout n'est pas rose et que parfois les obstacles que l'on doit surmonter font partie intégrante de la vie et que tout obstacle est surmontable. A travers les contes de fées, l'enfant peut également comprendre, et est en confrontation direct avec les problèmes qui font l'homme tels quele vieillissement ou la mort. Ils traitent de problèmes complexes de façon brèves et précises, ils vont droit au but et c'est pour cela que l'enfant s'y intéresse. Les dualités entre les différentes notions sont traitées de manière symbolique ce qui permet à l'enfant d'identifier clairement ce qu'il faut faire ou ne pas faire.Enfin les angoisses, les peurs négligées par les parents sont prises ausérieux par les contes de fées qui montrent que les solutions existent pour les dissiper.

Le conte de fées, forme d'art unique
Les contes de fées sont exposées par Bettelheim comme une oeuvre d'art qui développerait la personnalité de l'enfant. Il dit que l'interprétation, le sens profond d'un conte est différent pour chacun et même au sein d'une même personne à différents moments de sa vie.En effet l'importance d'un conte, ce qu'on y cherche changent au fil des années. On peut découvrir de nouveaux problèmes, de nouvelles réponses dans un conte pourtant déjà maintes et maintes fois lu : notre évolution correspond à l'évolution de notre compréhension d'un conte. Bettelheim soutient aussi que seul l'enfant peut choisi le conte, par ce que son inconscient a besoin de savoir à un momentprécis de sa vie, certains thèmes sont donc plus sujets d'interesser l'enfant à une certaine période de sa vie. L'interêt d'un enfant pour un conte, résidant dans son inconscient, l'adulte ne doit en aucun cas lui révéler pourquoi son interêt se porte sur tel ou tel conte, c'est à l'enfant de le comprendre et de l'accepter. En effet lui réveler ne servirait qu'à réduire le pouvoir d'enchantement,qu'à rabaisser l'enfant et à l'empêcher de régler lui-même ses problèmes : cela détruit la satisfaction qu'il aurait eu de parvenir à surmonter seul une difficulté, ce qui est la seule condition pour évoluer. Enfin Bettelheim achève la dernière partie de son introduction en insistant sur la nécessité de raconter le conte priginale et non un vulgaire résumé qui enlèverait les éléments clés et...
tracking img