Fiche revision

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1807 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LITTERATURE ET CINEMA

Marc Dugain
Une exécution ordinaiare
« Je ne suis que Staline »

[pic]
QUI EST STALINE ?

Biographie
Joseph (Iossif) Vissarionovitch Djougachvil de son vrai nom est né en Georgie le 18 Décembre 1878. Il a ensuite utilisé le pseudonyme de Staline, formé sur le mot russe сталь (stal), qui signifie acier. Staline est un cadre révolutionnaire bolchevik. .Apres laprise de pouvoir par les bolcheviks en 1917, il devient chef du parti Communiste. A la mort de Lénine en 1924, il prend le pouvoir de l’URSS avec Trotski et Kamenev. En 1927 il devient seul le chef après avoir éliminé ses rivaux .Pour faire de l’URSS un puissant pays industriel, Staline lance en 1929 le premier plan quinquennal qui place toute l’économie sous le contrôle de l’État : priorité absolueà l’industrie lourde. Staline impose aussi en 1929 la collectivisation des campagnes. Grâce au Parti Communiste qu’il dirige, Staline impose une dictature qui contrôle étroitement toute la vie soviétique .La propagande est intense. Surnommé "Petit Père des Peuples", Staline fait l’objet d’un véritable culte de la personnalité : son portrait et son nom sont partout. Staline impose la terreur. Larépression frappe partout : le parti, l’armée… (Grands procès truqués de Moscou 1936-1938). L’URSS de Staline est alors un état totalitaire. En 1941 lorsque l’armée allemande envahit le pays, il incarne l’esprit de résistance face aux nazis jusqu’à la victoire finale en 1945. Il participe à la conférence de Yalta avec Churchill et Roosevelt et prend part au partage de l’Europe (pacte de Varsovie/murde Berlin). Staline meurt en 1953.

Rôle de Staline pendant la seconde guerre mondiale
Staline a joué un grand rôle dans la seconde guerre mondiale. Pour le peuple soviétique, il est un exemple et il est le seul capable de les sauver. Ses discours raniment l’espoir dans le cœur des russes. Il leur impose de nombreux sacrifices et malgré les millions de morts il demeure populaire jusqu’à lafin de la guerre. S'il ne s'est jamais rendu au front, il desserre l'emprise du gouvernement sur la société, noue une trêve avec les Églises, met l'accent sur la défense de la patrie et non plus sur la révolution. Il incarne la victoire du peuple russe sur les nazis.
Au début de la guerre l’URSS subit de cuisantes défaites (Barbarossa…), celles-ci essentiellement du a la désorganisation de l’arméerouge et aux purges de 1938.Cependant Staline a l’intelligence de constater ses erreurs et de laisser progressivement une plus grande autonomie à ses généraux.

La bataille de Stalingrad a été le point d’orgue de l’affrontement entre les russes et les allemands et la victoire de l’armée rouge a marqué un tournant décisif de la deuxième guerre mondiale. Le rôle de Staline dans cette batailletient essentiellement à son slogan « pas un pas en arrière » ainsi qu’à son refus absolu d’évacuer les civils des zones de combat afin disait-il de stimuler l’ardeur des défenseurs.
Pour les russes et une grande partie du monde, Staline est le grand vainqueur de Stalingrad. Il y a démontré les qualités d’un chef tenace, courageux et impitoyable.

UNE EXECUTION ORDINAIRE

Auteur : Marc DugainDate de la première parution : 2007
Editeur : Folio

Présentation de l’auteur

Marc Dugain est un écrivain français né au Sénégal en 1957. Il vient habiter en France à 7 ans. Plus tard il intègre l’IEP de Grenoble ou il effectue des études de sciences politiques et de finances. Mais la littérature la toujours attirée et il décide à prendre la plume. En 1998 il signe son premier roman « lachambre des officiers », œuvre inspiré de son enfance en Afrique et de la profession de son père. Le livre rencontre un grand succès et reçoit de nombreux prix littéraires. Cet ouvrage sera également adapté au cinéma. Depuis 2001 il vit au Maroc.

Bibliographie
La Chambre des officiers : 1998
Campagne anglaise : 1999
Heureux comme Dieu en France : 2002
La Malédiction d'Edgar : 2005
Une...
tracking img