Formes de la communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5228 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
FORMES DE LA COMMUNCATION

Rappel

La Communication directe

Adam et Ève
n’avaient aucune difficulté à communiquer entre eux. Il s’agissait alors d’une communication DIRECTE, de personne à personne. Ce type de relation repose sur l’échange interpersonnel et suppose qu’il n’y a pas d’intermédiaire entre les interlocuteurs : ainsi, la communication directe englobe tous les échangesoraux, visuels, gestuels et tactiles entre deux personnes.

Elle concerne également le lien entre une personne et un groupe. Le professeur qui dispense un cours, qui interroge un élève fait de la communication directe. Les légendes, les rumeurs, les mythes, les tabous, les traditions, etc. sont le résultat d’échanges interpersonnels qui ont traversé les barrières du temps par une chaînede communication directe de père à fils, de sorcier à autre sorcier, de conteur à autre conteur, etc.
Les messages ainsi transmis sont sujets à interprétation, ils sont soumis à l’influence de la personnalité de l’émetteur ou du récepteur, et donc susceptibles de distorsions.
Ainsi la communication directe, d’apparence inoffensive, est-elle, en bien des points, déficiente, car latransmission par relayeurs-émetteurs-récepteurs contribue à déformer de façon plus ou moins importante le message initial (pensez au jeu du téléphone).

La communication indirecte

. La Communication indirecte

La communication indirecte implique l’existence d’un canal ou médium relayeur permettant de combattre à la fois les barrières du temps (par l’enregistrement) et les barrières del’espace (par l’utilisation des ondes). Ainsi, par l’intermédiaire de mass-média, un grand nombre de personnes peuvent percevoir le message d’un seul émetteur.
Mais la communication indirecte peut également être très simple, comme le lien entre deux personnes par l’intermédiaire du téléphone, du walkie-talkie, du billet doux, de la lettre ou du dessin. La communication indirecte peut combattreles obstacles de l’espace et du temps, c’est ce que l’on nomme la télécommunication.

La Communication verbale

La communication verbale et la communication non verbale constituent une dichotomie assez étrange, puisque bien souvent les deux ne s’opposent pas, mais se complètent.

Le langage verbal désigne l’utilisation des mots, dans la composition d’un message, sous toute forme qu’ilsapparaissent : orale, écrite ou imprimée.

Le langage verbal est celui qui établit le plus facilement le contact entre deux personnes, lorsqu’il est direct. Aucune de ces deux personnes n’a inventé le moyen (le code) qu’elles utilisent pour communiquer : elles le reçoivent du groupe social (la société) dans lequel elles vivent.

La Communication non-verbale

Les silences font autantpartie de la communication interpersonnelle que les mots. En général, les silences ne se font pas au hasard; comme certains éléments de la communication verbale, ils peuvent être bien placés ou mal placés, bien interprétés ou mal interprétés.

Nous communiquons non verbalement par les inflexions, le timbre ou le volume de notre voix, nos gestes, nos postures, nos expressions faciales,lesquelles communiquent aux autres toute une gamme de significations. Nous communiquons également par nos vêtements et les objets dont nous nous entourons.

Le temps et l’espace sont d’importants facteurs dans le système de communication que nous utilisons avec les autres. La proxémique, soit l’étude de l’utilisation des distances par l’humain, est aussi une autre dimension relationnelle que nousdevons comprendre dans notre relation avec les autres et notre communication interpersonnelle.

Il y a un vieux proverbe qui dit: « La nature a pourvu les humains d’une seule langue, mais de deux oreilles afin que nous puissions écouter les autres deux fois plus que nous ne parlons ».

L’influence de la communication non-verbale fait partie de notre quotidien . Nous sommes sensibles aux...
tracking img