Frapper

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3023 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
J. Robinson et J. Armendariz

L’origine verbale des mythes et des explications fictives en psychologie

Résumé

C’est un article non technique qui traite des différents types de pseudo-explications ou d’explications fictives du comportement traditionnellement fournis par la psychologie. L’impact que ces types d’explications a sur le développement de la psychologie en tant que sciencecontinue à être extrêmement négatif. Il n’est pas possible de comprendre le comportement et les variables dont il est fonction s’ils sont décrits d’une manière fictive. Cet article explique les origines verbales de dix mythes courants sur les causes du comportement humain.

Texte intégral

Nous destinons cet article aux étudiants en psychologie du monde entier, en les invitants à finir leurs étudescomme experts comportementalistes et non comme des magiciens.

Le rideau se lève. Un magicien se tient au centre de la scène, en costume noir et un chapeau sur la tête. Un peu plus tard, deux assistants le rejoignent sur scène : Jean et Pierre. Tandis que le magicien va sur la gauche, nous sommes choqués de voir Jean frapper Pierre en pleine figure.

Le magicien nous dit : - Vous venezd’observer une action, un comportement. Nous utilisons le mot frapper pour le nommer. Ainsi nous disons que Jean a frappé Pierre. Comme nous le savons tous, une action est décrite par un verbe. Frapper, donner des coups de pieds, des coups de poings, sont des verbes qui font référence à un comportement, des actions. Il est également possible d’utiliser des verbes pour faire référence à d’autres verbes. Decette façon, et par commodité, nous pouvons donner un terme générique aux actions de frapper… en utilisant un autre verbe : agresser.

Nous sommes tous d’accord et le magicien continue en résumant ce que nous venons de voir : - Ainsi, vous voyez qu’agresser est un verbe, pas un nom, et qu’il fait référence à d’autres verbes qui font référence au comportement. Ainsi, si je vous demande qu’a faitJean ? vous répondrez probablement : « Il a agressé Pierre » au lieu de répondre plus précisément : « il a donné un coup de poing à Pierre (en pleine figure) ». Ce faisant, vous économisez des mots. Mais si j’insistais et vous demandais comment l’a-t-il agressé, votre réponse serait alors : « à coups de poings »

- Oui- répondons-nous unanimement.

- Ainsi, quand nous disons que Jean agressePierre, nous pouvons faire référence à une série de comportements différents, comme donner des coups de poings, de pieds, pincer ou bousculer Pierre -conclut le magicien.

Tous les spectateurs, dont moi, applaudissent. Puis le magicien se dirige vers le milieu de la scène avec grâce.

- Pas de temps à perdre, nous continuons le spectacle. Vous êtes prêts pour le premier tour ?

Nousapplaudissons pour encourager le magicien à poursuivre.

Premier tour :

- Jusqu'à présent, nous avons décrit le comportement ; maintenant, je vais vous en donner l’explication -commente le magicien en souriant.

- Ceci est reconnu par la communauté des magiciens comme un DEF, ce qui signifie : « Description et Explication Fictive ». S’il vous plait, concentrez-vous ; observez mes mains etécoutez-moi. Qu’a fait Jean quand il a donné un coup de poing à Pierre ? Est-ce que vous croyez qu’il n’a fait que lui donner un coup de poing ? Non, Jean ne lui a pas seulement donné un coup de poing mais il l’a agressé. Regardez-y de plus près, maintenant nous savons ce que Jean a fait en frappant Pierre : Jean a agressé Pierre.

Nous applaudissons tous une fois de plus. Nous découvrons avec satisfactionce que Jean a fait.

- Frapper ce n’est pas seulement frapper, mais agresser, compris ? -demande le magicien pour voir si nous sommes d’accord avec lui.

Nous répondons tous oui sans vraiment savoir pourquoi. C’est magique ! Il nous a convaincus que la façon la plus adéquate pour décrire un comportement c’est de le désigner par un nom général qui ne fait pas référence à un comportement...
tracking img