Fusion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1847 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La croissance par fusions/acquisitions est-elle la meilleure ?(1998)
                        François Jeulin
I. Les avantages stratégiques de la croissance par fusions-acquisitions
1. Du fait des caractéristiques du marché
• Marché saturé
• Marché protégé
• Marché à actifs difficilement accessibles
2. Du fait des caractéristiques de l’entreprise
• Possibilités d’économiesd’intégration
• Carences
• Besoin de protections
• Neutralisation d’un concurrent
• Développement sur un marché différent du marché de base
II. Les risques d’échec
1. Un bilan globalement négatif
• La notion de création de valeur
• Echec de 61% des fusions-acquisitions
2. Les raisons
• Prévisions trop optimistes
• Prix payé excessif
• Mise en œuvredifficile de la fusion
• Les facteurs psychologiques
Pour en savoir plus :
Jean-Pierre DETRI(dir.), Strategor, Politique générale de l’entreprise. Paris : Dunod, 1997. 551p.
Tom COPELAND, Tim KOLLER, Jack MURRIN, La stratégie de la valeur. Paris : InterEditions, 1991. 435 p.
Corps de l'exposé (reprise partielle de mes notes, d'où des tournures plutôt orales...)
Intro : Les entreprisesvivent dans un contexte de concurrence. Une concurrence de plus en plus exhacerbée et une concurrence souvent mondiale. Pour faire face nombre d'entre elles n'ont d'autre choix que de croître. ceci dans le but de réalier des économies d'échelle ou d'obtenir un réel pouvoir sur le marché. Sur des marchés en pleine mondialisation, la survie des entreprise passe donc par leur croissance.
L'actualitérécente montre qu'elles sont nombreuses à choisir la voie de la croissance externe (tout récemment UBS et SBS). La croissance par fusions-acquisitions est-elle donc la meilleure ?
Nous examinerons tout d'abord les avantages en matière de stratégie que comporte la stratégie de croissance par fusion-acquisition, selon les marchés, et les caractéritiques de l'entreprise. Nous verrons ensuite les risqued'échec que soulève ce type de croissance.
I. Les avantages stratégiques de la croissance par fusions-acquisitions
Avant de rentrer dans le détail des avantages, il est bien évident que le premier de tous est la rapidité : la croissance par fusion-acquisition permet de croitre bien plus rapidement qu'une simple croissance interne.
1. Du fait des caractéristiques du marché
Marché saturéLorsqu’une industrie arrive à maturité, pour éviter des surcapacités, le meilleur moyen de croître est d’acquérir un concurrent. La croissance interne sur un marché saturé aurait pour seule conséquence d’entraîner une érosion des prix de vente et donc des marges. Sur ce type de marché, la croissance externe est quasiment un passage obligé et permet de rationaliser le secteur.
Marché protégéo Marché étranger : sur un marché étranger, il peut être plus intéressant de racheter une entreprise nationale plutôt que de sa lancer dans une politique d’investissements pour développer des capacités de production et surtout tisser un réseau commercial. C’est ainsi que toutes les implantations par croissance interne des constructeurs automobiles français (Peugeot et Renault) au Japon ou auxEtats Unis se sont soldés par un échec [Adendum 1999 : depuis cet exposé, le développement international de Renault, passant par la reprise de Nissan montre bien que c’est la startégie de croissnace externe qui est privilégiée sur ce type de marchés]. A l’inverse, Michelin a racheté Uniroyal aux Etats Unis pour se développer sur ce marché (et représente maintenant 30% des commandes de pneumatique deGeneral Motors)
o Marché dont l’extension est bloquée pour des raisons réglementaires : ainsi en France les lois Galland et Royer limitent l’ouverture des grandes surfaces ; pour se développer à grande échelle sur ce marché, la seule possibilité est donc de racheter un concurrent (comme le montre la bataille actuelle Promodès-Casino-Rallye) [Adendum 1999 :La recherche par Wal Mart...
tracking img