Garcia

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3189 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
 

0
 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

fiche de lecture
Diversité des référents culturels dans l’organisation : comment optimiser la rencontre des cultures ?

 
 
 
 

Travail réalisé par :
BENLAMINE
 Ahmed
  QABICE
 Soukaina
  NAJIB
 Salma
 


 
 
 
 

Encadré par :
M.S.
 Laghzaoui
 
 

1
 

Présentation du texte
Titre
 :
  Diversité des référents culturels dans l’organisation : comment optimiser la rencontre des cultures ?
  Auteur
 :MARIE
 AMELIE
 GARCIA
  Née
 le
 30
 avril
 1977
 
  Fonction
 :
 Consultante
 Formatrice,
 Doctorante
 Responsabilités
 :
 Chef
 d’Entreprise
 
 
 Formation :
 Psychologue
 Ergonome
 –
 Doctorante
 en
 dernier
 année
 de
 l’université
 de
 Corte.
 
 Domaines
 de
 Recherche
 :
 Management
 Interculturel
 
  Activités
  réalisées
  dans
  le
  monde
  professionnel
  de
  la
  GRH:
  Audits
  culturels,
  audit
  du
  management
 de
 la
 sécurité  Appartenance
  à
  différentes
  associations
  francophones
  ou
  non
  francophones(académiques
  ou
 professionnelles)
 :
 Présidente
 du
 Pôle
 Euro
 méditerranéen
 de
 Management
 (PEM)
 Corté.
  Revue
 :
 management
 et
 avenir
 
 

Problématiques
1.
 Quels
 sont
 les
 référents
 culturels auxquels
 fait
 appel
 «
 l’homme
 communiquant
 »
 ?
 
  2.
 Comment
 mettre
 en
 évidence
 les
 référents
 critiques
 dans
 la
 rencontre
 interculturelle
 ?
 
  3.
 Quelles
 sont
 les
 méthodes
 pour
 optimiser
 la
 rencontre
 interculturelle
 interindividuelle
 et
  inter organisationnelle
 ?
 

Synthèse du texte
Les
  échecs
  de
  la
  rencontre
  s’inscrivent
  en
  terme
  de
  communication
  car
  les
  référents
  nécessaires
  à
  toute
  communication
  varient
  à
  l’interculturelincompréhensions
  
  rupture
  de
  l’échangeéchec
  de
  la
  rencontre
  interindividuelle  et
  à
  plus
  large
  échelle
  interorganisationnelle.
  1. Quels sont les référents culturels auxquels fait appel « l’homme communiquant » ? 1.1. La notion de communication: Constat
 1:
 l’homme,
 par
 nature,
 ne
 peut
 pas
 ne
 pas
 communiquer,
 selon
 les
 psychologues.
  Constat
 2
 :
 La
 communication dans
 une
 entreprise
 est
 importante
 pour
 sa
 pérennité.
  La
  communication,
  dont
  l’homme
  a
  besoin,
  apparaît
  «
  comme
  un
  dispositif
  complexe
  d’aptitudes,
  où
  des
  savoirs
  linguistiques
  et
  les
  savoirs
  socioculturels
  sont
  inextricablement
  mêlés
  (...)
  »  (C.
  Kerbrat-­‐Orecchioni,
  1995).
  Donc,
  les
  intervenants
  doivent
  s’accorder
  des
  droits
 en
 entrant
 en
 conversation.Chaque
 proposition
 est
 soit
 acceptée
 par
 les
 partenaires,
 


 

2
 

soit
 négociée
 implicitement,
 soit
 contestée
 et
 le
 débat
 peut
 alors s’engager
 (ou
 non)
 plus
 ou
  moins
 implicitement
 sur
 ce
 désaccord.
 
1.2. Les référents culturels
 

Quatre
 types
 d’influences
 impactent
 sur
 le
 déroulement
 de
 l’interaction
 culturelle
 :
   Les
 influences
 culturelles
 :
  
 macroculture
 (distance
 hiérarchique,
 rapport
 au...
tracking img