Gautier, le pin des landes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (344 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le pin des landes est composé de 3 Quatrains sur le pin et de 1 sur le poète. Il y a une progression de la douleur du pin, vers le véritable message de Gautier, qui est la douleur du poète.

1erQuatrain :
Il y a une progression. On voit un ne puis seulement le que dans la 4ème strophe. Entre les 2, il y a de nombreux complément circonstanciel, complément de nom. On note également un contrasteentre les couleurs, rouge la plaie, paysage atone (mélange de blanc vert) Sahara, sable, désert sèche en opposition avec flaque d'eau. Antithèse. Le pronom on indéfini. Un certains suspens, cadre.Landes déserte : Solitude du pin, du poète
Sahara : Hostilité
Surgir : Verbe d'action qui prépare la personnalisation
Plaie au flanc : Poète

2eme Quatrain :
Le pin apparaît comme une victime :on le dérobe, on le vole, bourreau (on le torture), assassine (gradation : vol → torture → meurte)
Ne vit qu'aux, l'homme est cruel mais c'est un peu comme une loi de nature.
Vision pessimiste del'humanité. L'homme est un loup pour l'homme, un assassin.
L'image du poète → peintre → image bafouée, ternie. Allitération en r, montre la dureté de l'homme.

3eme Quatrain :

Moins d'élémentdescriptifs + d'élément symbolique : sang, baume, tenir droit, soldat blessé.
Comparaison au soldat, attitude digne, stoïcisme → Durcir face à la douleur, doctrine grecque : Vocabulaire de la Volonté,il reste droit devant eux.
Le Ainsi montre une relation avec les 3 premières strophes. Élément descriptif.
Le pin se rapproche du poète. L'arme, le flanc, la volonté, ternis, droit, regret, courage,le sang : La condition du poète est maudite.

4eme Quatrain :

Entaille larme blessure.
La condition du poète dans l'ensemble du texte fais passer le poète pour un solitaire, un blessé.
Gautierutilise le romantisme dans ces vers.
Poésie : Un trésor, divine larme d'or : perfection de la larme d'or comme la seve du pin.
Sorte d'apologue : Le poète est nécessaire à l'humanité, même si il...
tracking img