Gaz de schiste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (636 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’exploitation de cette nouvelle source d’énergie représente une certaine problématique au Québec. En effet, il semblerait que le gouvernement aurait entreprit ce projet sans en avoir informer lapopulation québécoise. Il s’agit donc là d’une procédure qui fait encontre à tout le concept de démocratie. Plusieurs permis ont déjà été accordés pour l’aménagement d’un vaste chantier d’exploitationdes gaz de schistes dans la Vallée du St-Laurent. Cela amène un certain mécontentement chez les citoyens québécois. Divers artistes ont également réclamé un moratoire dans le but de faire voter lapopulation sur la question. Leur objectif : que la décision soit prise selon l’opinion des québécois.

La sécurité des québécois

L’enjeu qui porte à réflexion est la sécurité de l’exploitation.Rien ne promet qu’il s’agit d’une pratique propre et qu’elle n’aura pas des impacts négatifs sur la vie et la santé des québécois, principalement les citoyens des municipalités le long du fleuve. Ils’agit d’un projet d’envergure et il semble que le gouvernement n’ait pas toutes les réponses aux questions des Québécois. Cela amène une certaine inquiétude, les risques sont là! Les recherches ont mêmedémontré que s’il y avait des fissures dans les puits d’extraction, il pourrait y avoir contamination de la nappe phréatique qui irait jusqu’à contaminer l’eau résidentielle. Sommes nous prêt à cetteéventualité? Y aura-t-il des mesures de sécurité prises pour éviter ces cas?

Maîtres chez nous

Plusieurs scientifiques viennent tout juste de signer un manifeste sur la question. Ils estiment queles dangers sont bel et bien présents et que l’usage d’un moratoire est nécessaire. Selon eux, la prise de décision face à l’exploitation des gaz de schiste ne repose sur aucune étude sérieuse. Ainsi,le gouvernement aurait enclenché ce processus en étant plus ou moins conscient des risques écologiques, sanitaires et écologiques. Ces chercheurs universitaires encouragent donc la tenue d’un...
tracking img