Ggggggggggggggggggggggg

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 29 (7055 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
TPE: Le VIH ( virus de SIDA)

2010/2011

Nom:
Prenom:

Introduction

De nos jour le virus du SIDA est un sujet tres aborde dans le domaine de la sante.
Nous avons au moins entendu parler de ce virus qui est connu pour l instant comme incurable, sans vaccin.
Alors qu est ce qu un SIDA et Pourquoi est-il pour l instant incurable, sans vaccin et dangereux.
Le SIDA (Syndromed'Immunodéficience Acquise) est une maladie qui vient de l'infection par le virus VIH(virus de l'immunodéficience humaine). ce virus entraîne une défaillance du système immunitaire qui favorise l'apparition de maladies opportunistes et de cancers.
Le VIH est un rétrovirus à ARN.C’est a dire lorsqu'il rentre dans le corps, ce virus va infecter et détruire certaines cellules de l'immunité. Lorsque ces cellulessont en nombre insuffisant, l'immunité n'est plus efficace. Des maladies graves dues à différents microorganismes (bactéries, virus ou parasites) peuvent alors se developer(maladie opportunists). Donc a la suite l'organisme n'est pas capable d'éliminer le virus par les défenses naturelles. la première étape de l'infection ou primo-infection présente souvent peu de symptômes. Puis le virus continuea se propager dans l'organisme: c'est l'étape d'infection chronique par le VIH. Il met en général plusieurs années avant d affaiblir jusqu a un niveau important les défenses immunitaires. Ce stade de l'infection chronique par le VIH presente un développemment de certaines infections opportunistes suite à l'effondrement du système immunitaire. Les traitements actuels ont pour but de ralentir leffet de la prolifération du virus dans l'organisme pour maintenir une immunitée la plus efficace possible.
Alors on va commencer a etudier sur la generalite du vih et le SIDA.De suite sur la partie biophysique c’est a dire sur la structure du virus et les cellules Et on va finir par l’etude biochimique avec les enzymes.

Biophysique

Structure[modifier]
[pic]
[pic]
Le virus del'immunodéficience humaine. (A corriger/actualiser !)
Le VIH est un rétrovirus du genre des lentivirus (du latin lenti, signifiant lent), qui se caractérisent par une longue période d'incubation avec, par conséquent, une évolution lente de la maladie.
Le VIH-1 est un virus sphérique d'un diamètre moyen de 145 nanomètres[40]. Comme de nombreux virus infectant les animaux, il dispose d'une enveloppe composéed'un fragment de la membrane de la cellule infectée. Dans cette enveloppe lipidique sont insérés des trimères de glycoprotéine d’enveloppe (Env). Chaque protéine Env est formée de 2 sous-unités : une sous-unité de surface gp120 et une sous-unité transmembranaire gp41. La surface d’un virus VIH contiendrait en moyenne seulement 14 trimères Env[41]. Lors de l'attachement du virus à la cellule, laprotéine Env gp120 se lie à un récepteur CD4 présent à la surface des cellules CD4+ du système immunitaire. C'est pour cette raison que le VIH n'infecte que des cellules ayant ce récepteur à leur surface, qui sont en très grande majorité les lymphocytes CD4+.
À l'intérieur de l'enveloppe, se trouve une matrice protéique (MA) composée de protéines p17 et, encore à l'intérieur, la capside (CA) composéede protéines p24. C'est ce dernier type de protéines qui, avec gp41 et gp120, sont utilisés dans les tests VIH western blot. Les protéines nucléocapside p7 (NC) protègent l'ARN viral en le recouvrant. La protéine p6 est exclue de la capside et se trouve entre la matrice et la capside, elle permet la sortie par bourgeonnement des virus nouvellement formés dans la cellule.
Le génome du VIH, contenudans la capside, est constitué d'un simple brin d'ARN en double exemplaire, accompagné d'enzymes :
• La transcriptase inverse p66/p51 ou rétrotranscriptase qui rétrotranscrit l'ARN viral en ADN viral.
• L'intégrase p32 qui intègre l'ADN viral à l'ADN cellulaire.
• La protéase p12 qui participe à l'assemblage du virus en clivant les précurseurs protéiques Gag p55 et Gag-Pol...
tracking img