Godot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1059 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L´absurde beckettien en attendant godot

En attendant Godot est une pièce de théâtre en deux actes, en français, écrite en 1948 par Samuel Beckett et publiée en 1952 à Paris aux Éditions de Minuit. La particularité de ce livre vient du fait que le nombre de scènes n'est ni décompté ni annoncé. La première page du manuscrit français porte la date du « 9 octobre 1948 », et la dernière celle du «29 janvier 1949 ». Elle s'inscrit dans le courant du théâtre de l'absurde. La création a eu lieu le 4 janvier 1953 au Théâtre de Babylone, avec une mise en scène de Roger Blin qui jouait lui-même le rôle de Pozzo. Il était accompagné de Pierre Latour, Lucien Raimbourg, Jean Martin et Serge Lecointe. Roger Blin a choisi Pierre Louki pour le rôle de Lucky. Dans cet oeuvre j´ai cherché ladramaturgie eclaté du théâtre absurde.

1.) Le vide de décor
Dans un premiére acte on peut trouvé le decore vide. C´est seulement route à la campagne avec un arbre et une pierre. Dans un deuxiéme acte on trouve même scéne. On ne voit pas rien important rien special tout est vide monotone acun décore spécial.

2.) Déreglement du temps
On ne sait pas l´heure exacte ce sont les mots comme soir, matin... Dans un monologe de Pozzo il esseye d´écrire un heure et temps etc. p.ex. Mettons que vous partiez maintenant, pendant qu´il fait encore jour car malgré tout il fait encore jour. p. 48: Ah oui la nuit. Mais soyez donc un peu plus attentifs, sinon nous n´arriverons jamais à rien. Regardez. Veux-tu regarder le ciel ,porc! Bon ça suffit. Q´est-ce qu´il y a de si extraordinaire? En tant que ciel?il est pâle et lumineux, comme n´importe quel ciel à cette heure de la journée. Dans ces latitudes. Quand il fait beau. Il y a une heure environ, aprés nous avoir depuis mettons dix heures du matin...mais deriére ce voile de douceur de calme la nuit galope...

3.) Déconstruction de l´éspace

4.) L´absence d´action
On ne voit pas acun action. J'ai commencé à lire le livre de la fin etc´etait possible parce´que il n´y a pas acun recit. Rien ne se passe que la visite d´un garçon. Ce sont seulement dialogues et monologues vides sans sense et ordre. Ce sont seulement les débats sur les thèmes absurdes. Il y a beaucoup de silence. Le vide le non sens, l'absurde : pas de progression d'intrigue. ex. p. 62. E : Qu´est –ce qu´on fait maintenenant ?
V : Je ne sais pas.E : Allons-nous-en.
V: On ne peut pas. E: Pourquoi?
V: On attend Godot. E: C´est vrai.

5.) La crise du personage
Les personages sont trés interessant et bizarre. Dans cette piéce il y a 6 personages 5 visibles et 1 absent.

Estragon (Gogo): Il n'a pas de mémoire. C´est son tragédie. Il est négatif, pessimiste, passif.Som humeur se change toujour de temps en temps il est heureux puis triste et il reagisse de manière disproportionnée. p.ex: Il s'endort, il a faim, il a mal au pied. Il donne des coups de pieds à Lucky. Il pense au suicide on parrait que sa vie n´a pas avenir. C´est la tragédie de sa vie.

Vladimir (Didi): C´est un autre personage bizarre. Il est ile plus initiative et dominant. Il est un peuplus optimistiqe et il a mieux hummeur que Estragon. Pour lui est le plus important un rencontre avec Godot et il encourage les autres. On peut voir que son chapeau est trés important. Il est l'intellectuel, celui qui a les idées. Il a une culture : la Bible il a la volonté de se repentir mais c´est bizzare.

Lucky: Son nom est bonheur mais c´est absolument au contraire. C´est sa tragédie. C´estun pauvre homme. Son malheur personnel est plus en plus pire comme chez Pozzo. Pozzo est aveugle et Lucky muet.

Pozzo: Sa tragédie est sa santé. Et la santé ou la condition physique est toujour pire et pire, enfin il ne contrôle plus ses besoins, il perd sa vision (il ne voit pas), et enfin il perd son nom. Il est cardiaque, impotent. Mais aussi son caractère n´est pas timide. Il est...
tracking img