Goya - biographie rapide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (925 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Francisco Goya

Fuentes-de-Todos 1746 – Bordeaux 1828
Peintre espagnol, fils d'un maître doreur, il fait ses étude a Saragosse. Il échoua deux fois à Madrid, devant l'académie de San Fernando.Il entreprit un voyagez en Italie et se passionna pour la peinture à Parme.

De retour à Madrid, il épouse Josefa Bayeu, soeur de Francisco Bayeu, sui l'intruiduisit parmit les artistes de la cour.De 1776 à 1791, il exécuta 43 cartons de tapisseries pour la manufacture royale de Santa Barbara. Ceci lui permit par la suite de peindre librementla vie quotidienne de son temps (Le goûter en 1776,le Bal au bord du Manzanares, Le buveur, L'ombrelle en 1778...)

Grâce à la protection de son beau frère et à son talent, Goya devient 1780 le peintre du roi, en 1785 il est sous directeur de lamanufacture de Santa Barbara et 4 ans plus tard il est peintre de la chambre de Charles IV.

C'est un grand portraitiste (portraitiste de la famille royale un peu plus tard)
La simplicité desprésentations, la richesse nuancée des tons et la acuité (finesse) psychologique caractérisent son art.

En 1792, Goya tombe gravement malade à Cadix et devient presque sourd,cela accompagné de maux de têteet de perte d'équilibre. Désormais, il cesse de voir le monde comme un univers de charme et de poésie aimable, et le voit comme une comédie ridicule ou tragique.
Juste après sa maladie, il entreprendonze « tableau de cabinet » (1793) pour l'académie de San Fernando (L'enterrement de la Sardine, la procession des Flagellant...). Ces peintures contraste avec les oeuvres antérieures par l'empreinted'une tragique intensité.
Les gravures « les Caprices » (1793-1798), Goya nous fait part de l'esprit philosophique du XVIIIème. Il veut lutter contre les abus et les absurdités que peuvent causer lasociété. Avec cela, il ouvre alors les portes d'un univers appartenant au XIXème, dans lequel il y a le cauchemar et l'irrationnel.
Dans un faubourg populaire de Madrid, il décore l'église de San...
tracking img