Greve

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (738 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le syndicat SUD ENERGIE du CNPE de Saint Laurent.

Après plus de 48h00 de grève de la faim pour moi, le moral est au beau fixe, Yann Cochin et René-Michel Millambourg « secrétaire de la fédé etsecrétaire du syndicat Ile de France », quant à eux engagent leur 6 ème journé de grève avec toujours autant de détermination.
Les directions du site au 16-20 rue Pétrelle, Paris 9ème , ne souhaitenttoujours pas entrer en dialogue, et comme d’habitude les menaces pleuvent avec la présence de huissier.
Les directions nous demandent de vider le local syndical le 18 décembre 20h00, sinon elle aurarecours à la justice.
Au matin du 19 décembre pour nous, rien ne change, nous demandons toujours la réintégration de Nordine, et l’arrêt de toutes les sanctions.

Ou en sont en ce moment lesnégociations avec la direction de Nordine, au matin du 19 celle-ci nous a rendu une visite accompagnée d’un huissier, afin de nous redonner l’ordre de quitter les lieux, sans pour cela ouvrir à minima unenégociation ou simplement une ouverture au dialogue sur de bonnes bases.
L’entrée du site est complètement fermée et gardée par des vigiles, plus personne ne peut y entrer, seul le délégué syndical de sudénergie local a la possibilité de nous rendre visite.

Une pétition est en ligne actuellement, nous invitons toutes les personnes, les organisations syndicales, nosmanagers, nos directions à venir la signer.

Voici le lien
http://lapetition.be/list_signs.php?petid=5847&page=7#signsNous remercions toutes les personnes, solidaire de cette action par leur soutien au licenciement de Nordine.

Besancenot et Mélenchon au chevet de syndicalistesgrévistes de la faim à GrDF PARIS - Deux leaders de gauche

Olivier Besancenot (NPA), et l'eurodéputé Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche) sont venus soutenir vendredi trois syndicalistes de...
tracking img