Guerre et conflit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1153 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Christophe Colomb a une solide expérience de marin. Il a navigué en mer Méditerranée. Il est né à Gênes en 1451 ou 1452. Durant sa jeunesse, il fait du cabotage et se rend même à Chio près des côtes de l'Asie mineure. Il connaît aussi la navigation dans l'océan Atlantique proche, en particulier les îles des Canaries, Madère, les Açores, où il fait du commerce. Il aurait également séjourné àElmina, au Ghana, vers 1482-1485. Il a également écrit qu'il était allé à Thulé, en Islande, vers 1477. Seul l'océan Indien, la mer des musulmans, lui était inconnu.Fils d'un modeste tisserand de Gênes, Christophe Colomb cherche à s'élever socialement : les explorations maritimes peuvent lui apporter la gloire et la richesse.Un de ses projets est de trouver une route directe vers l'Asie en traversantl'océan Atlantique (à la même époque les Portugaispoursuivaient le même but, mais en contournant l'Afrique). Ce projet est basé sur les conceptions géographiques de l'époque. On ignorait l'existence à l'ouest d'un continent entre l'Europe et l'Asie. On estimait l'Asie plus proche qu'elle ne l'est en réalité et on pariait sur l'existence d'une étape possible dans l'île de Cipango (le Japon ?),que Marco Polo avait située pas très loin de Cathay (la Chine).Un problème était la capacité d'emporter suffisamment d'eau potable pour entreprendre un voyage estimé entre 5 000 et 6 500 milles marins (à l'époque la traversée maximale d'un navire de haute mer était de 800 milles marins).Reconstitution de la Santa Maria, navire amiral de Christophe ColombUn autres problème était la direction des ventsqui devaient venir de l'est pour l'aller, mais qui alors empêcheraient le retour vers l'Europe. Colomb a alors la solution fournie par son expérience de marin : faire un aller très au sud à partir des Canaries pour profiter des vents alizés soufflant de l'est qui le pousseraient dans la direction supposée de la Chine. Le voyage de retour se ferait plus au nord, en direction des Açores, afin debénéficier des grands vents d'ouest qui le ramèneraient en Europe. Ce projet trouvait l'oreille de certains conseillers des souverains espagnols, Ferdinand d'Aragon et Isabelle de Castille.Le financement du projet est assuré par des financiers génois installés à Séville et par le trésorier d'Aragon. Les moinesfranciscains, très proches de Colomb, sont chargés de vendre des indulgences en Estrémadure afinde rembourser rapidement les prêteurs de capitaux. L'accord est signé en avril 1492 : en cas de succès Colomb sera anobli, portera le titre degrand amiral de la mer océane, il sera le vice-roi et gouverneur perpétuel des terres qu'il découvrira ; de plus il percevra 10 % de toutes les richesses des terres qu'il gouvernera au nom de l'Espagne.

Premier voyage de Christophe Colomb[modifier]

Letrajet du premier voyage de Christophe Colomb

Voyage vers les îles Canaries[modifier]

À grand peine, Colomb arrive à équiper trois navires : unecaraque, la Santa Maria, et deux caravelles, la Pinta et la Niña. L'équipage compte 87 hommes, dont quelques gentilshommes (les hidalgos). La flotte quitte Palos, à côté de la ville deHuelva, en Andalousie, le 3 août 1492. Elle se dirige vers lesîles Canaries qui appartiennent à l'Espagne depuis 1477.Des ennuis de gouvernail sur la Pinta obligent à effectuer des travaux de réparation à partir du 9 août à la Grande Canarie. Colomb en profite pour changer la voilure de la Niña en la dotant de voiles carrées (très porteuses par le vent arrière de l'alizé). Les travaux sont terminés le 31 août.

L'aventure vers l'ouest[modifier]

Le 9septembre, l'expédition part vers l'ouest inconnu. Le 16 septembre, l'expédition entre dans la mer des Sargasses. Le 18 septembre, les navires sont au centre de l'Atlantique nord mais un vent contraire les pousse vers le nord. Ce n'est que le 26 septembre que Colomb parvient à retrouver la route qu'il s'était fixée. Pour ne pas effrayer les équipages qui n'ont pas vu de terre depuis des semaines,...
tracking img