Guillaume apollinaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2674 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie de Guillaume Apollinaire

Guillaume Apollinaire (Wilhelm Albert Wladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky) est né en en Pologne en 1880 d’une mère polonaise et d’un officier italien. Il vit les premières années de sa vie en Italie avant de déménager pour Monaco en 1897, année où il commence à écrire des poèmes. Deux ans plus tard, il déménage avec sa famille à Paris. Cette mêmeannée, il passe l’été dans un petit village wallon qu’il est obligé de quitter à la hâte, ne pouvant payer la note de l’hôtel. Cet événement fut à l’origine de son imagination et de sa créativité. Les souvenirs de cet été l’inspirent dans plusieurs de ses poèmes.
En 1901, il part en Allemagne en tant que précepteur de la fille de la vicomtesse de Milhau, Les paysages rhénans sont devenus unegrande source d’inspiration pour le poète; mais il retourne à Paris en 1902, après avoir été rejeté par Annie de Playden dont il était amoureux.
Dès 1905, Apollinaire se lie aux milieux artistiques. Il rencontre Picasso, Derain, Vlaminck et continue à publier la revue mensuelle Festin d’Esope qu’il a élaborée avec quelques uns de ses amis fin1903.
Vers 1907, il commence à vivre de sa plume et àavoir une intense activité de journaliste. Cette année marque également le début d’une liaison passionnée mais tumultueuse avec le peintre Marie Laurencin qui se terminera en 1912. Le journaliste, poète et critique d’art est accusé de complicité lors d’un vol de statuettes au Louvre et est emprisonné à la Prison de la Santé durant une
semaine. Ce dernier connaît le succès grâce à la publicationd’Alcools en 1913, recueil qui réunit ses travaux depuis 1898.
En novembre 1914, Apollinaire s’engage dans la Grande Guerre, et entame une procédure de naturalisation à une époque où commencent à se développer les « campagnes nationalistes, xénophobes, antisémites », Celle-ci aboutira en 1916. Pendant cette guerre, il entretient une correspondance avec Louise de Coligny-Châtillon, surnommée Lou,une femme dont il est amoureux. Leur relation devient amicale en 1915, mais il continue à écrire à cette femme, comme il écrit à ses amis durant la guerre afin de rester poète. Cette année 1915 correspond aussi à celle de ses fiançailles avec Madeleine Pagès.

Sous-lieutenant, il est blessé par un éclat d’obus en 1916 et est rapatrié à Paris où il prendra une longue convalescence. 1918 marguel’année de la publication de Calligrammes, du mariage du poète avec Jacqueline Kolb, mais également de sa mort engendrée par une grippe espagnole.
Apollinaire apres avoir été blessé en 1916.

Principales œuvres d’Apollinaire

Poésies

-Le Bestiaire ou cortège d'Orphée, 1911.
-Alcools, 1913.
-Poèmes à Lou, 1915.
-Vitam impendere amori, 1917.
-Calligrammes, poèmes de la paix et de laguerre, 1918.


Romans et contes

-Mirely ou le Petit Trou pas cher ( roman érotique écrit sous pseudonyme pour un libraire de la rue Saint-Roch à Paris) 1900.
-Que faire ? (Roman-feuilleton paru dans le journal Le Matin)
-Les Onze Mille Verges ou les amours d'un hospodar, 1907.
-L'Enchanteur pourrissant, 1909.
-L'Hérésiarque et Cie, 1910.
-Les Exploits d'un jeune DonJuan, 1911.
-La Fin de Babylone, 1914.
-Les Trois Don Juan, 1915.
-Le Poète assassiné, 1916.

Théâtre et cinéma


-La Bréhatine, (scénario de cinéma écrit en collaboration avec André Billy) 1917.

-Les Mamelles de Tirésias, (drame surréaliste ) 1917.

Ouvrages critiques et chroniques

-La Phalange nouvelle, 1909.
-L'Œuvre du Marquis de Sade, 1909.
-LeThéâtre italien (encyclopédie littéraire illustrée), 1910.
-Pages d'histoire, chronique des grands siècles de France ( chronique historique) 1912.
-La Peinture moderne, 1913.
-Méditations esthétiques. Les Peintres cubistes, 1913.
-L'Antitradition futuriste ( manifeste synthèse),1913.
-Le Flâneur des deux rives (chroniques), 1918.

Des nombreuses œuvres d’Apollinaire ont été...
tracking img