Gustave caillebotte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (879 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Gustave Caillebotte est né le 19 août 1848 à Paris. Il est issu du troisième mariage de son père Martial Caillebotte avec Céleste Daufresne. Deux autres enfants naissent, René, en 1850 ou 1851, etMartial en 1853. La famille Caillebotte fit fortune dans la vente de draps aux armées de Napoléon III, la boutique nommée Le Lit militaire était installée au 152 de la rue du Faubourg Saint-Denis. En1857, Gustave Caillebotte entre au lycée Louis-le-Grand. Il obtient en avril 1869 le « diplôme de bachelier en droit ». Durant neuf mois, Caillebotte est mobilisé lors de la guerre franco-prussienne etparticipe à la défense de Paris dans la Garde Mobile, mais sa famille lui paya un remplaçant, de juin 1869 à juin 1870, afin qu'il prépare sa licence en droit, qu'il obtient en juillet 1870. La mêmeannée, il entre alors l'atelier du peintre du peintre académique réputé Léon Bonnat(1834-1922. En mars 1873, Caillebotte est reçu 46e au concours des Beaux-Arts mais il n'y restera qu'un an. La mort deson père le 25 décembre 1874 laisse deux millions de francs en héritage à partager entre sa veuve, en troisième noce, et ses quatre enfants. Martial Caillebotte laisse plusieurs immeubles de rapportà Paris, des fermes, des obligations et surtout des titres de rente sur l'État, laissant ainsi Gustave Caillebotte à l'abri de toute contingence matérielle. Son demi-frère, l'abbé Caillebotte aveccinquante mille livres de rentes, est considéré comme « le plus riche curé de Paris ». Céleste Daufresne, sa mère, conserve la propriété d'Yerres où Caillebotte peint dès 1872 de nombreuses vues de larégion comme Saules au bord de l'Yerres. Cette fortune lui permet de se consacrer à sa passion pour la peinture. Gustave Caillebotte est lié à l'impressionnisme, exposant aux côtés de ces artistes, ilachète certaines de leurs toiles, finance et organise les expositions du groupe impressionniste.

En 1875, son tableau Les Raboteurs de parquet est refusé au Salon, le sujet heurtant par son...
tracking img