Guy de maupassant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (539 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
GUY DE MAUPASSANT (1850-1893)
Il naît le 5 août 1850 au château de Miromesnil
près de Dieppe, en Normandie.
À Étretat, dans la campagne normande, le jeune
Guy, en pleine liberté, joue avec lespetits paysans,
et connaît leurs réactions rusées, leurs passions,
leur patois. Son premier contact avec la nature est
heureux et il ne l’oubliera jamais. Celui avec la société
l’est moins : la vied’un collège religieux convient
mal à un adolescent habitué à une certaine liberté
de mouvement et de pensée.
Au séminaire d’Yvetot, il s’ennuie mais il peut
compter sur les vacances à Étretat,les parties de
pêche au petit matin, les plaisirs de la natation, la
mer qu’il aimera toute sa vie ; il sera renvoyé après
quatre ans à la suite d’écrits provocateurs.
Il termine ses études au lycéeà Rouen. Il a vingt
ans quand la guerre de 1870 éclate et il est témoin
des scènes de déroute et de résistance. Il n’acceptera
jamais les atrocités absurdes, les meurtres gratuits
et impunis, laveulerie3 des uns et l’héroïsme des
autres qui inspireront longtemps ses contes.
Pour gagner sa vie, il entre d’abord au ministère
de la Marine, puis à celui de l’Éducation nationale,
mais ilpasse ses fins de semaine en canotant sur la
Seine, le long des guinguettes fourmillantes si chères
aux impressionnistes4, ou bien il se rend chez
Flaubert, ami d’enfance de sa mère. Et c’est grâce
àFlaubert qu’il entre en relation avec les principaux
écrivains de son temps, français et étrangers. C’est
ainsi qu’il participera à l’élaboration des Soirées
de Médan, recueil de nouvelles publiéen 1880
dont fait partie la longue nouvelle Boule-de-Suif
qui obtiendra un éclatant succès.
Il abandonne son terne travail de fonctionnaire
et il devient journaliste et écrivain. Il parvient àtrès bien vivre de sa plume : trois cents contes
qu’il réunit dans une quinzaine de recueils comme
La Maison Tellier (1881), les Contes de la Bécasse et
Miss Harriet (1884) ; deux cents chroniques...
tracking img