Guy de maupassant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1162 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
cette biographie ?




Flux RSS des dernières nouveautés d'EspaceFrancais.com


Accueil Espace Biographies vous êtes ici

Espace Biographies


Guy de Maupassant

1850-1893







I- Vie de Maupassant


Les années de jeunesse
L'école du naturalisme
Le romancier à succès



II- Œuvres de Maupassant


L'art du conteurUne vision pessimiste
Du réalisme au fantastique
Les œuvres romanesques





III- Bibliographie sélective de Maupassant

Espace des Citations: Quelques citations de Maupassant



Espace des Liens Utiles...





Guy de Maupassant




I- Vie de Maupassant:

1. Les années de jeunesse:

Né à Fécamp, et non au château de Miromesnil,comme sa mère voulut le laisser croire par snobisme, Guy de Maupassant développa précocement une sensibilité particulière à la violence dans ses manifestations quotidiennes.

Ses premières années le familiarisèrent avec la campagne normande, ses paysans, son patois et ses scènes typiques, qui devaient lui fournir un inépuisable champ d'inspiration pour ses contes et ses nouvelles. À douze ans, ilentra au collège religieux d'Yvetot, et termina ses études secondaires au lycée de Rouen. En 1870, il fut mobilisé lors de la guerre contre la Prusse et, après la défaite, commença une carrière médiocre de fonctionnaire à Paris. Parallèlement, il se mit à écrire, sous l'influence de Flaubert, ami d'enfance de sa mère, qui lui servit de mentor et de père spirituel. Par l'intermédiaire du maître, ilrencontra les écrivains de son temps, Zola, Huysmans, Daudet et les frères Goncourt.

Retourner au début de la page



2. L'école du naturalisme:

C'est dans la mouvance du naturalisme qu'il participa à l'élaboration du recueil collectif des Soirées de Médan (1880), manifeste de l'école naturaliste. Il y publia son tout premier récit, Boule-de-Suif, qui remporta un très vif succès et lefit connaître des milieux littéraires parisiens. L'héroïne de cette nouvelle cynique est une prostituée candide qui, à l'occasion d'un épisode scabreux, apparaît bien plus respectable que ne le sont les honnêtes bourgeois prêts à la sacrifier sans état d'âme à un officier allemand. On trouve déjà là une thématique récurrente dans les nouvelles de Maupassant, celle de la très ordinaire cruauté desêtres humains.

Retourner au début de la page



3. Le romancier à succès:

Dès lors, Maupassant abandonna son poste au ministère de l'Instruction publique pour se lancer dans l'écriture. En une douzaine d'années, il publia environ quinze recueils de contes et de nouvelles, six romans et de très nombreux articles de journaux. Ses thèmes d'inspiration étaient variés: il s'agissait aussi biendu monde rural de sa Normandie natale, avec sa férocité brutale et rustique, que du monde des petits bourgeois et des médiocres employés de bureaux, mais aussi de l'univers cruel et sans pitié de la haute bourgeoisie parisienne, qu'il avait appris à côtoyer.
Fêté, choyé dans les salons parisiens, grand amateur de femmes, romancier à succès, Maupassant finit sa vie dans les souffrances de lamaladie. Atteint de la syphilis, contractée dans sa jeunesse, il sombra petit à petit dans un délire hallucinatoire. La démence s'étant emparée de son esprit, il termina ses jours à la clinique du docteur Blanche.

Retourner au début de la page




II- Œuvres de Maupassant:

1. L'art du conteur:

Plus qu'aucun autre écrivain français, Maupassant est un conteur. Les quelque troiscents contes et nouvelles qu'il publia sont regroupés dans des recueils comme la Maison Tellier (1881), les Contes de la bécasse (1883) et les Contes du jour et de la nuit (1885).
Dans ces récits, l'acte de la narration et l'atmosphère dans laquelle la parole du conteur s'élève ont parfois une place aussi importante que l'histoire racontée. Un conte initial peut parfois (c'est le cas dans les...
tracking img