Gynarchie du futur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1257 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Vers une gynocratisation de la société moderne
Non contentes de bénéficier d’un certain nombre de droits et de détenir le monopole à bon nombre de niveaux, les femmes demandent toujours plus de pouvoir, s’autovictimisent toujours plus et toujours plus facilement. Bien souvent les mâles sont défavorisés et démunis malgré leur volonté de répondre aux attentes des femelles modernes. Les magazineset la presse reflètent clairement leur zèle, leur euphémisme et leur manque d’objectivité face à la situation.
D’emblée, il suffit de constater tous les termes qui ont été inventés pour incriminer la gente masculine. De plus, lorsque l’on vise un homme, inutile de faire d’effort pour mettre des accords, c’est ainsi plus facile. Paradoxalement, on peut voir qu’il n’a en revanche que très peu determes pour se défendre contre la femme, si ce n’est les grosses insultes. Un hasard ? Je ne pense pas. Je suis convaincu simplement qu’elle cherche aujourd’hui à dominer à tous les niveaux. Ce que l’homme faisait auparavant, elle le fait aujourd’hui à la seule différence que, par-dessus le marché, elle pratique la manipulation mentale à travers la presse et les médias pour y parvenir.
Par exemple,on crée des associations pour les femmes battues, on instrumentalise leur mal-être pour en faire de la propagande féministe généralisée. Mais on ne parle que très peu, voire pas du tout de la violence contre les hommes, alors qu’elle existe tout autant. À nouveau il s’agit de faire passer la femme pour une éternelle victime de l’homme ; une démagogie aberrante.
Elle a aujourd’hui le pouvoir deprendre à son mari tout ce qui lui appartient au moment du divorce. Pour quelle raison ? Simplement parce que le système actuel n’est pas équitable, contrairement à ce qu’il essaie de nous faire croire. Il roulait peut-être en faveur des hommes il y a quelques décennies, mais à l’heure actuelle il roule pour les femmes. Par je ne sais quelle morale ridicule, on a décidé de faire passer la mère pourla référence automatique et indiscutable, -parce que soi-disant elle serait plus apte à s’occuper d’un enfant-, et du coup elle en conserve la garde à moins d’un évènement suffisamment énorme pour la discréditer. Cela au détriment du père, souvent quand bien même il s’est beaucoup plus dévoué à son bébé qu’elle. Et si, au passage, les biens matériels et tout ce qui peut rester à l’homme estsacrifié, tant mieux pour elle.
À présent, un homme peut tout perdre sous un prétexte illusoire et infondé, ce qui m’amène à me demander si la justice ne se fait pas souvent berner par les femmes à son insu, ou si elle est en réalité bien contente de l’être.
Sous couvert du fait qu’elles recherchent l’égalité, elles s’arrogent le droit de tout exiger aux hommes du moment qu’elles ont l’impression quecela leur est dû.
Elles affirment que les hommes sont belliqueux, attirés par l’argent, lâches, et qu’elles ne cherchent que le mérite et le bonheur communs, elles croient dur comme fer à leur impartialité et leur rationalité. Mais si vous regardez autour de vous et que vous observez les agissements relatés dans les médias, vous verrez que les premières personnes à participer à des concours debeauté, d’argent et de notoriété facile, à encourager la superficialité, à être attachées à leur réputation, leur confort et leurs richesses, à manquer de scrupules et à manipuler facilement le cœur d’autrui pour obtenir davantage d’argent ou de pouvoir, ce sont des femmes.

Le fait que ce soit, de nos jours, à 99,9% l’homme qui doive faire ses preuves, et ce de manière abondante (à l’image d’unpostulant vis-à-vis d’un patron d’entreprise) avant la femme pour obtenir son amour ou son amitié n’est pas un hasard. L’indifférence et le rejet, le dédain face à un homme amoureux ou simplement sympathique sont en effet des techniques d’auto-affirmation et de domination.
Normalement l’homme est plus solide que la femme, il est habitué à être mis à rude épreuve sur un certain nombre de points...
tracking img