Heureux qui comme ulysse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1734 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village

Fumer la cheminée, et en quelle saison

Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,

Ajoutons enfin le lexique, qui associe "pauvre maison" et "petit village" à "une province" (c'est-à-dire un domaine qui peut être un royaume) par la tournure définitive et de subjectivité affirmée : "qui m'est". Le double adverbe "beaucoup davantage" clôt lequatrain avec une lourdeur qui révèle l'insistance, voire le poids de la nostalgie. Poids que confirme l'emploi du présent, opposé aux deux futurs : présent d'énonciation ou "présent étendu", il marque ici une certitude : celle du sentiment.

Enfin, la cheminée qui fume et le clos (jardin muré) évoquent une intimité modeste mais chaleureuse : le séjour auprès du feu et celui sous quelques arbresfamiliers : le passage des saisons, leur retour...

Le lyrisme prend une tournure différente dans les deux tercets, où l'on retrouve l'emploi de la première personne du singulier, l'expression de la subjectivité personnelles avec le verbe "plaire" et l'adjectif "petit", ... Ces deux tercets seront toutefois examinés dans le développement suivant.

La "préférence nationale"
Les deuxtercets forment en fait un sizain, strophe de six vers, ce que confirme la syntaxe (une seule phrase pour les six vers). L'expression de la préférence tient d'abord à l'emploi du comparatif de supériorité, en deux vers d'abord, en deux hémistiches pour la suite (avec une inversion entre comparant et comparé au vers 14, qui constitue ainsi une "pointe").

La syntaxe est modifiée de façon à ce quel'adverbe comparatif se trouve antéposé. Il en résulte deux "effets" : l'anaphore de "plus", lequel prend de l'autonomie et acquiert de ce fait un plus grand "impact". La subjectivité qu'il transcrit n'est plus nostalgique uniquement, mais presque rageuse du fait de l'anaphore. Le second effet est le rapprochement du comparé et du comparant ce qui renforce leur contraste. Notons que le comparé réfèreau pays natal de Du Bellay (dont il n'a que le souvenir) et le comparant à Rome (où il se trouve).

La syntaxe se fait également elliptique : la première comparaison "occupe" deux vers :

Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,

Que des palais romains le front audacieux,

La comparaison suivante ne nécessite qu'un vers, mais la proposition comporte un verbe encore :

Plus quele marbre dur me plaît l'ardoise fine

Dans le second tercet (ou le second "mouvement" du sizain), l'ellipse affecte le verbe, et chaque vers comporte une comparaison :

Plus mon Loire gaulois, que le Tibre latin,

Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,

Et plus que l'air marin la douceur angevine.

Les comparaisons sont en elles-mêmes "inégales" et fortement subjectives.Ainsi la première oppose-t-elle" le séjour qu'ont bâti mes aïeux" au "front audaci-eux (des palais romains)". Le terme de "séjour" ne réfère pas à un lieu désigné comme tel, mais selon son usage : un lieu où l'on séjourne, où l'on vit. Il s'oppose au "front", c'est-à-dire au fronton ou plutôt à la façade des palais romains. Que la façade seule soit évoquée laisse entendre, au choix, que les palaisne sont qu'apparence (on ne peut y vivre), ou qu'ils sont inaccessibles au commun des mortels. La diérèse qui affecte l'adjectif "audaci-eux" (orgueilleux), rend cet adjectif plus ample, voire pompeux, ce qui le fait contraster davantage avec "mes aïeux", auquel l'associe la rime : le faste impersonnel de la pompe s'oppose ainsi à la mention de ceux qui ont donné un nom, qui ont constituél'histoire d'une famille, ceux dont notre corps même porte la trace.

La deuxième comparaison parvient à un effet lexical intéressant. Certes elle oppose "le marbre dur" à "l'ardoise fine" : le marbre est un matériau prestigieux, résistant, et le marbre blanc était recherché dans l'Antiquité romaine pour les temples et monuments publics, au point qu'on l'importait si nécessaire. Ces caractéristiques...
tracking img