Histoire de l'image (4 artistes)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1110 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Mathilde Le Moal L3

BILAN HISTOIRE DE L’IMAGE Première question
1// Adrien Paci, Centro di Permanenza temporanea, 2007 Nous pouvons observer sur cette photopgraphie un escalier ou une sorte d’escalator dans un aérodrone ou s’entassent des personnes, comme ci ces derniers attendaient un avion qui n’est ou ne viendra jamais. L’artiste est d’origine albanaise et cette photographie met en scènesa propre expérience de l’exil. On peut voir que les personnes entassés dans cet escalator attendent un avion qui les fera partir mais qui n’est pas là pr l’instant. Toute cette mise en scène, qui est une particularité du travail d’Adrien Paci, rend universelle cette expérience personnelle de l’exil. 2// Bruno Serralongue Cette photographie est un travail de Bruno Serralongue qui s’est rendu auChiapas à la « rencontre intergalactique contre le néo-libéralisme et pour l’humanité » organisée par le sous-commandant Marcos. Environ 5000 personnes avaient répondu à l’invitation des indiens zapatistes. C’est ainsi que Bruno Serralongue interroge les procédures de production et de diffusion d’information par l’image. A la manière d’un photo-reporter, qui serait son propre commanditaire, il sedéplace sur les lieux. Mais, n’appartenant pas au staff de presse, démuni d’accréditation spécifique, il opère en dehors des zones réservées, balisées et adopte un point de vue déplacé et distancié. Travaillant avec un appareil photographique grand format, il se contraint à la lenteur et laisse une large place aux coulisses, aux marges du « sujet ». Il produit alors des séries d’images modestes,décalées, dé-focalisées, non spectaculaires de ce dont il est témoin. 3// Jordi Colomer Cette photographie de Jordi Colomer représente l’artiste dans son projet «Anarchitekton» où on peut l’ observer tenant une maquette d’un building avec ce dernier en arrière plan. Il s’agit de prises de vues dans des architectures réelles. Des personnages se promènent avec des modèles d’architecture, des maquettes debatiment construites en carton et qui correspondent à ce que l’on voit derrière eux. Dans ses séries de photographies, l’auteur présente des personnages exhibant des modèles d’architectures qui correspondent aux constructions réelles devant lesquelles les prises de vue sont réalisées. Allusions aux parades effectuées pendant la Révolution russe, hommages distancés aux utopies modernistes... 4//Stephen Wilks Sur cette photographie nous pouvons observer une sorte de peluche au format réel d’un âne, doté d’une poche ventrale destinée à recueillir des dessins, des photographies ou autres contributions des participants. Ces collectes sont réalisées par l’artiste lors de marches pendant lesquels il porte l’âne sur son dos, ou par des personnes à qui il confie l’animal (le projet devient alorscelui des « ânes voyageurs »). L’âne est souvent perçu comme un animal obstiné, ingrat, loin de la noblesse du cheval, il est le travailleur ou le porteur de fardeaux ; compagnon de l’homme dans son labeur, il n’en fait qu’à sa tête, et cette expression d’un caractère obstiné lui vaut sa mauvaise réputation. Ici, l’âne devient un confident, un porteur de sens, un voyageur qui accompagne chaquepersonne un moment avant de repartir vers d’autres lieux, à la découverte d’autres personnes et histoires.

Deuxième question
Les photographies que nous avons pu traiter ont toutes une chose en commun qui se retrouve par l’acte de l’observation, c’est à dire que la position choisi par ces artistes est à certains moments dénonciateur mais en adoptant une tactique passifique comme peut le faireAdrien Paci, qui parle de son expérience de l’exil par la photographie. On retrouve aussi un esprit de communauté, de collectivité, de masse puisque les auteurs sont là pour capter, enregistrer des moments dont ils sont présents afin d’y relater l’ambiance, l’atmosphère qui s’y dégage mais toujours avec une certaine interpretation personelle.

Troisième question
-Le travail d’Adrien Paci a pour...
tracking img