Histoire des femmes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3338 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ECRIRE L’HISTOIRE DES FEMMES

Auteur : Françoise Thébaud
Collection : sociétés, espaces, temps
Edité par ENS Edition en 1998
227 pages

Plan du livre : Préface d’Alain Corbin
Introduction

PREMIERE PARTIE
L’émergence de l’histoire des femmes
ou l’affirmation d’un nouvel objet-sujet d’étude

- Histoire nouvelle -histoire des femmes : textes pour convaincre
- Une histoire au masculin. Une discipline masculine
- Les facteurs de changement ou les origines intellectuelles et politiques de l’histoire des femmes
- Quelques caractéristiques françaises
- Choisir l’histoire des femmes : un phénomène générationnel

DEUXIEME PARTIEL’histoire au féminin ou la phase d’accumulation

- Un projet de remémoration
- La pratique de l’histoire au féminin : la question de sources
- La pratique de l’histoire au féminin : objets et points de vue
- Bilan de cette phase d’accumulation : acquis intellectuels, résistances institutionnelles
- Bilan de cette phased’accumulation : doutes, interrogations et émergence d’une autre pratique

TROISIEME PARTIE
Le temps du gender

- Brève histoire du terme et du concept
- La gender history première manière : richesse et limites
- Le gender à la française : la collection Histoire des femmes
- Le débataméricain autour du linguistic turn et du gender post-structuraliste
- Retour en France : les paradoxes de l’histoire des femmes

Conclusion
Bibliographie
Françoise Thébaud est professeur d’histoire contemporaine à l’université d’Avignon (France), codirectrice de la revue " CLIO, Histoire, Femmes et Sociétés " et présidente de l’association pour le développement del’histoire des femmes et du genre Mnémosyne. Elle a notamment dirigé le volume 5 (Le XXè siècle) de la collection Histoire des femmes, (1992) et publié Ecrire l’histoire des femmes. Elle a aussi codirigé Féminismes et identités nationales (Lyon, Centre jacques Cartier, 1998) et Le Siècle des féminismes (Editions de l'Atelier, 2004)

Thème : Françoise Thébaud porte un regard rétrospectif sur lecheminement de l’histoire des femmes. Une histoire dont elle est actrice avec la rédaction de ses ouvrages personnels mais aussi avec sa participation à toutes les entreprises collectives qui ont jalonné l’histoire des femmes. Ainsi l’ouvrage Ecrire l’histoire des femmes est un discours rédigé de manière assez biographique où l’on retrouve à plusieurs reprises son aventure intellectuelle et sa proprefaçon de penser.

But de cet ouvrage : Le but de Françoise Thébaud est de fournir les clefs de l’histoire des femmes ; élucider certains questionnements et réussir à rendre visible ce qui était caché c'est-à-dire de faire accéder les femmes au statut de sujets historiques.

Fils directeurs : Françoise Thébaud écrit son œuvre en opposant une histoire anglo-saxonne dominante à une histoirenationale effacée.
De plus elle retracera tout au long de son livre les différentes réflexions sur les nouveaux objets d’études, sur la manière de les traiter et d’en écrire le résultat. Ainsi l’ouvrage reflète une longue réflexion sur la manière d’écrire l’histoire.

Thèse centrales : À partir d’exemples, l’auteur tente de faire comprendre les origines culturelles et politiques de la discipline« histoire des femmes » ainsi que ses développements. Françoise Thébaud s’attache à décrire la condition, les révoltes, les combats des femmes dans leur quête d’identité et d’autonomie.
L’auteur va mettre en évidence la tension qui alors s’instaure entre le désir de déconstruire une histoire déjà toutes écrite au masculin et le besoin de la prendre en compte pour mieux dénoncer l’absence des...
tracking img