Histoire des jardins

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1586 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Jardins Perses

Les Jardins Persans font référence à une tradition et à un style de conception de jardins qui a ses origines en Perse, (plus connue aujourd'hui sous le nom d'Iran). Traditionnellement, de tels jardins étaient clos. Le mot persan (en langue Avestique) pour « espace fermé » était pairi-daeza qui s'est transmis dans la Mythologie judéo-chrétienne sous le nom de Paradis, leJardin d'Éden. Son rôle était, et est toujours, de procurer de la relaxation sous plusieurs formes : spirituelle et récréative (comme rencontrer des amis), en fait, c'est essentiellement un paradis sur terre. La façon selon laquelle le jardin est construit peut être très formelle (l'accent est mis sur la structure) ou plus informelle (l'accent est mis sur les plantes) et respectent quelques règlessimples de conception - afin de maximiser, en termes de fonction et d'émotion, ce qui peut être fait dans le jardin. On estime que l'origine des jardins persans remonte à 4000 av. J.-C. On trouve sur les poteries de cette époque des plans en croix typiques des jardins persans. Le concept persan d'un jardin idéal, semblable au paradis est parfaitement rendu au Taj Mahal. C'est Babur qui a introduit leconcept de jardin persan en Inde, et le jardin Aram Bagh d'Âgrâ, maintenant négligé est le premier des nombreux jardins qu'il a créés. Le Taj Mahal est l'un des plus grands jardins perses du monde.

Histoire
Le style peut remonter aux temps anciens bien avant l'ère moderne. Par exemple, les contours du Jardin de Cyrus Ier, qui jouxtait un palais, sont toujours visibles aujourd'hui - il a étébâti aux alentours de 500 av. J.-C. Pendant le règne des Sassanides (3e au VIIe siècle de notre ère), et sous l'influence du Zoroastrisme, la présence de l'eau dans l'art a pris de l'importance - qui se manifeste par la présence de fontaines et bassins dans les jardins. Pendant l'occupation par les Arabes, l'aspect esthétique du jardin a encore pris de l'importance, surpassant même l'utilité dujardin. C'est à cette époque que les règles esthétiques définissant le jardin se sont développées - un exemple de ceci se retrouve dans le chahar bagh (‫ ,)غابراهچ‬une forme de jardin qui tente de simuler l'Éden - ayant quatre rivières et quatre quadrants, représentant le monde. La conception intègre parfois un axe plus long que les autres, des canaux d'eau courante répartis dans les quatre parties dujardin se connectant dans un bassin central. L'invasion de la Perse par l'Empire Mongol au XIIIe siècle a vu une accentuation des structures ornementales poussées dans les jardins, avec par exemple l'utilisation des pivoines et des chrysanthèmes. L'Empire Mongol a ensuite porté la tradition du jardin persan dans d'autres territoires de l'empire (notamment l'Inde). La dynastie Safavide(XVIIe-XVIIIe siècle) a construit et développé la grandeur et les ornements - avec des jardins qui vont bien au-delà d'une simple extension du palais et qui deviennent une partie intégrante fonctionnellement et esthétiquement de celui-ci. Dans les siècles suivants, les dessins de jardins Européens ont commencé à influencer la Perse, particulièrement les dessins français et, dans une moindre mesure, lesjardins Russes et du Royaume-Uni. Ces changements qui sont attribués à l'Occident concernent l'utilisation de l'eau et les espèces utilisées.

Les formes et styles de jardin traditionnels ne sont plus présents parmi la population en Iran. Ils peuvent cependant être trouvés dans les monuments historiques, les musées et accolées aux maisons des classes riches traditionnelles.

Eléments du Jardinpersan
Le style peut remonter aux temps anciens bien avant l'ère moderne. Par exemple, les contours du Jardin de Cyrus Ier, qui jouxtait un palais, sont toujours visibles aujourd'hui - il a été bâti aux alentours de 500 av. J.-C. Pendant le règne des Sassanides (3e au VIIe siècle de notre ère), et sous l'influence du Zoroastrisme, la présence de l'eau dans l'art a pris de l'importance qui se...
tracking img