Histoire et finance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5737 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 janvier 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Cet article est disponible en ligne à l’adresse :
http://www.cairn.info/article.php?ID_REVUE=RCE&ID_NUMPUBLIE=RCE_003&ID_ARTICLE=RCE_003_0159
Marchés financiers et développement économique : une approche historique
par Pierre-Cyrille HAUTCOEUR
| La Découverte | Regards croisés sur l’économie
2008/1 - N° 3
ISSN | pages 159 à 172
Pour citer cet article :
— Hautcoeur P.-C., Marchésfinanciers et développement économique : une approche historique, Regards croisés sur
l’économie 2008/1, N° 3, p. 159-172.
Distribution électronique Cairn pour La Découverte.
© La Découverte. Tous droits réservés pour tous pays.
La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des
conditions générales d'utilisation du site ou, le caséchéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre
établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière
que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur
en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est égalementinterdit.
Regards croisés sur l’économie n° 3 – 2008 © La Découverte
Marchés financiers et » »développement économique :
une approche historique
Pierre-Cyrille Hautcoeur, directeur d’études à l’EHESS et chercheur à PSE.
Il a notamment dirigé la publication de Le marché financier français au
xixe siècle, aux Publications de la Sorbonne.
L’ambiguïté de l’expression « marchés financiers » tientlargement à la distance
entre le concept et la réalité historique et vécue. En théorie, les marchés
financiers incluent l’ensemble des moyens par lesquels des instruments financiers
(des créances en première approximation) sont échangés librement, que ce
soit entre un prêteur et un emprunteur (le marché primaire) ou entre détenteurs
de ces créances (le marché secondaire). Ces échanges peuventprendre des formes
concrètes très variées, dans lesquelles le rôle central peut être joué par des
banques, d’autres institutions financières publiques ou privées, voire des institutions
non financières. Pourtant, lorsqu’on parle de marchés financiers, on pense
en premier lieu à des organisations spécifiques, les « bourses de valeurs », dédiées
à l’échange de titres (actions* et obligations*). Cesont ces Bourses – Euronext,
le New-York Stock Exchange, la Bourse de Tokyo – qui constituent aujourd’hui le
coeur visible du marché financier. Ce rôle central est renforcé par la théorisation
des marchés financiers sur le modèle des Bourses depuis Walras, qui a souligné
la valeur de la centralisation des opérations pour la liquidité et l’obtention d’un
juste prix à l’équilibre des offres etdes demandes de capitaux. Même si cette
vision a été relativisée au profit d’une approche plus décentralisée de la concurrence
censée réaliser l’équilibre du marché quels qu’en soient les organisateurs,
les marchés boursiers restent la référence implicite des travaux de finance tant
empiriques que théoriques.
160 Comprendre la finance contemporaine
Regards croisés sur l’économie n° 3 – 2008© La Découverte
L’écart entre ces deux définitions des marchés financiers est également ressenti
par tous ceux qui ont tenté de mesurer le développement financier, et avec
lui l’impact du secteur financier sur le développement économique (le travail
pionnier est celui de Raymond W. Goldsmith [1968] ; pour une synthèse récente,
voir [Levine, 2005]). Dans tous les cas en effet, ils ont tentéd’inclure à la fois les
marchés boursiers et les autres institutions financières, en particulier les banques,
quand bien même celles-ci n’agiraient pas nécessairement (que l’on pense
à des banques publiques distribuant des crédits selon des critères planifiés) selon
le paradigme classique du marché. Outre les grandes difficultés de mesure (les
opérations financières changent dans le temps...
tracking img