Histoire terminale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2296 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
■ Conseils pour bien démarrer
Trois points essentiels pour traiter le sujet : • Il faut être capable de sélectionner des informations dans les deux parties du programme sur les « affrontements Est-Ouest » et sur les « modèles idéologiques ». • L’étude s’appuie sur le continent européen et ce n’est pas un hasard. Vous devez vous poser les questions suivantes : pourquoi l’Europe est-elle un enjeuparticulier ? Comment se manifeste la rivalité entre les deux Grands (aspects géopolitiques, idéologiques, politiques) ? • Pour élaborer un plan cohérent, vous devez tenir compte d’une périodisation alternant phases d’affrontement et de détente, et mettre en évidence que c’est pendant la guerre froide « chaude » (1947-1956) que les conflits ont été les plus violents. Les mots clés : guerrefroide ; détente, communisme ; capitalisme ; démocratie ; bipolarisation ; blocs.

■ Rédaction de la composition
Introduction
L’année 1947 marque la rupture des relations entre les Alliés vainqueurs de la barbarie nazie. Les États-Unis, l’URSS et leurs alliés respectifs s’opposent
©HATIER

désormais et le continent européen devient l’un des principaux théâtres de ces affrontements idéologiqueset politiques. Ceux-ci durent un demi-siècle et s’achèvent par la disparition sur le continent de l’URSS et du bloc de l’Est, la destruction du mur de Berlin le 9 novembre 1989 en étant le symbole. Trois questions méritent d’être posées. Pourquoi le continent européen est-il un des cadres majeurs de ces conflits ? Comment cette rivalité s’exprime-t-elle entre les deux grandes puissances ?Pourquoi et comment les relations entre l’Europe occidentale et l’Europe de l’Est évoluent-elles ? Nous nous interrogerons donc, dans un premier temps, sur la rupture EstOuest et sur ses conséquences sur le continent, puis sur les affrontements majeurs (essentiellement pendant la période de la guerre froide « chaude » de 1947 au début des années 1960), avant de dessiner à grands traits l’évolution desrelations entre les deux Europes durant les trente dernières années.

I. Une Europe qui se divise (1947 - milieu des années 1950)
1. L’année 1947 : la rupture
En janvier 1947, la conférence de Moscou entre les Alliés (Américains, Soviétiques, Français et Britanniques) échoue, ceux-ci n’arrivant pas à s’entendre sur le destin futur du continent et notamment sur le statut de l’Allemagnevaincue. Entre mars et octobre, les deux superpuissances prennent des initiatives qui scellent le destin européen pour un demi-siècle. Le président Truman, en mars, annonce sa volonté d’endiguer désormais le communisme sur la planète, et d’abord sur le continent européen. Cette prise de position s’accompagne du plan Marshall d’aide financière et économique proposé aux pays d’Europe mais refusé par lesÉtats sous tutelle soviétique. La réplique intervient en octobre 1947 par la création du Kominform (réunissant l’ensemble des partis communistes sous l’autorité de Staline) et par la doctrine Jdanov, dénonçant l’impérialisme américain. Dès l’origine, cet affrontement est idéologique, chaque camp prétendant défendre des valeurs et un modèle de société. À l’Ouest, les États-Unis trouvent des relaisdans les gouvernements élus et chez les forces anticommunistes (qui regroupent l’ensemble des partis, à l’exception bien sûr des PC). Aux premières initiatives succède une organisation occidentale en 1948, l’UEO, qui énonce les valeurs partagées par ces pays : défense des principes des droits de l’homme, respect des libertés individuelles, promotion de la démocratie libérale comme type de régimepolitique. Les Soviétiques et leurs alliés communistes en Europe de l’Ouest (les PC français et italien) dénoncent le caractère inégalitaire des sociétés capitalistes occidentales, la vocation agressive et oppressive de leurs gouvernements qui
©HATIER

soumettent les peuples colonisés et participent à l’expansion de l’impérialisme américain (et plus généralement des intérêts des entreprises...
tracking img