Hydrolienne sabella

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2698 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Université de Caen Basse-Normandie aen Département des sciences de la Terre es s Master 2 Recherche Ingénierie et Géo M éosciences du littoral Année 2009-2010

Energies Marines En
Une technique d récupération de l’énergie marine e de m L’énergie hydr drolienne – L’exemple de SABEL ELLA

Rédigé par : Jacq Guillaume – N Novembre 2009 Enseignant : Dominique Mouazé

L’HYDROLIENNE SABELLAMaster 2 Recherche Ingénierie et Géosciences du littoral – Energies Marines Guillaume JACQ – Novembre 2009

Une technique de récupération de l’énergie marine L’hydrolienne SABELLA
1 INTRODUCTION
Réchauffement climatique, raréfaction des énergies fossiles, augmentation de la population parallèlement aux besoins en énergie, il est maintenant incontestable que l’humanité toute entière doit setourner vers des modèles d’énergies renouvelables propres, sans émission de gaz à effet de serre. Sous la pression du protocole de Kyoto, de la réglementation Européenne qui impose 20% d’énergies renouvelables d’ici 2020 et plus localement dans le cadre du grenelle de l’environnement, les énergies renouvelables de la mer (ERM) font l’objet de recherches pour la mise au point de capteurs d’énergie.Figure 1.1 : Sabella D03 lors d’une récupération L’objet de ce rapport est la présentation d’une technologie capable de capter l’énergie des courants de marée, à savoir la technologie hydrolienne. Nous nous attacherons à la présentation de la première hydrolienne sous-marine Française : Sabella D03 - développée depuis 2000 par la société Hydrohélix énergies. Dans un premier temps, nous verronsl’historique de la société Sabella SAS, puis nous présenterons le principe de fonctionnement d’une hydrolienne. Ensuite, avant d’aborder le cas de Sabella D03, nous verrons un catalogue non exhaustif de projets hydroliens en cours de développement dans le monde. Nous terminerons ce rapport par la présentation des objectifs de développement de Sabella SAS.

2 HISTORIQUE DE LA SOCIETE SABELLA SAS – DE SACREATION A AUJOURD’HUI
Après un dépôt de brevet de turbine de captage de l’énergie des courants en 2000, la société Hydrohélix énergies basée à Quimper (Sud Finistère) et dirigée en partenariat par Jean François Daviau (carrière dans diverses directions financières de groupes parapétroliers) et Hervé Majastre (Direction de projets de recherche en électrochimie) effectue une série d’études etd’essais d’une turbine à axe horizontal en bassin. La figure 2.1 présente une maquette de Sabella testée en bassin. Les premières conventions de recherche et de développement sont signées avec l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie) en 2001, sans grand succès, faute d’investisseurs. En 2003, l’ADEME est à nouveau sollicitée mais, si

Figure 2.1 : Maquette SABELLA

cettefois-ci de bons contacts se créent, notamment avec Jacques Ruer de la société Saipem qui deviendra plus tard directeur technique et scientifique de la société Sabella SAS, les investissements sont nuls. En 2005, dans le cadre de la mouvance des pôles de compétitivité, Hydrohélix Energies s’associe à des partenaires spécialisés dans des domaines complémentaires pour créer le consortium MARENERGIE etproposer le projet du même nom au Pôle Mer Bretagne (PMB). La même année, le projet MARENERGIE est labellisé par le PMB, ce qui augmente la notoriété du projet. Mais, une nouvelle fois, les investisseurs se font discrets. Il faut attendre 2006 pour que la région Bretagne, associée aux collectivités territoriales et à l’ADEME, investisse 40% des 750K€ nécessaires au développement du projetexpérimental « Sabella D03 », qui verra le jour en Mai 2007. Il s’en suivra alors une série de tests in-situ dans l’embouchure de l’Odet, à Bénodet. Des problèmes techniques, probablement liés à un manque d’expérience dans l’installation de ce type de structure, retarderont et ralentiront les essais. Des tests en surface, près de l’archipel des glénan permettront d’étalonner et de valider Sabella...
tracking img