Hypocrisie misanthrope

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (387 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Lorsque Molière écrit le Misanthrope, il est dans une situation difficile sur plusieurs plans:
_sur le plan familial, où il a des problèmes avec sa femme Armande Béjard qui s'est mise à aimer uncomédien que Molière a engagé. Il a aussi des difficultés relationnelles avec sa fille.
_ Molière a des problèmes de santé, il est malade (forte toux) et les médecins ne trouvent pas ce qu'il a.
_sur le plan professionnel: il a rencontré des echecs avec ses dernieres pièces (notamment Tartuffe).

De plus Molière n'arrive plus à supporter les gens autour de lui: les médecins qu'il trouveincompétents ; les courtisans , hypocrites , il critique les précieux et les bourgeois qui veulent égaler les allures et les privilèges de la noblesse; l'Eglise: «faux devots» , directeurs de conscience...Molière porte un regard dur sur son siècle, il lui reproche son hypocrisie.

Le Misanthrope (= celui qui hait les hommes, différent du philanthrope) est l’expression de cette période.

C’est unecomédie spéciale, qui ne respecte pas les règles de la comédie habituelle mais qui se rapproche plutôt de la tragédie.

Résumé de la situation à l'Acte I scène 1: Dès l'ouverture de la pièce, 2amis, Alceste et Philinte, se disputen., Alceste reproche à Philinte d'avoir donné, avant le début de l'action, des témoignages d'affection à un personnage qu'il méprise. Les deux hommes s'expliquent etchacun expose sa conception de la vertu sociale. Pour Alceste, il faut être sincère tout le temps, dût-on se froisser avec certains de ses semblables; pour Philinte, la politesse consiste au contraireà dissimuler ce que l'on pense et à savoir en user hypocritement avec la société.
On peut dire que cette scène est une dispute entre «l'hypocrite sociable» et le sincère misanthrope.

- Le thèmede la pièce est l’hypocrisie au XVIIème siècle :
L'hypocrisie et l'amitié:
Alceste explose, il refuse l’hypocrisie dans l’amitié donc il s’en prend aux conventions très chargées du XVIIème...
tracking img