Illusion comique, pierre de corneilles, acte 5, scène 5

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (879 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Texte 3: ACTE 5, SCENE 5

L'illusion comique, PIERRE DE CORNEILLE

Introduction: La scène 5 de l'acte 5 est la dernière scène de l’Illusion comique dans la 1ère version jouée en 1635. Pridamantvient d'assister à la mort de Clindor, puis il le voit en train de compter les recettes du théâtre, il est alors rassurer mais s'indigne que son fils soit comédien. L’acte cinq apporte un effet derupture avec le comique des actes un, deux et trois. En effet, durant les deux derniers actes, le registre tragique est dominant. Dans cette dernière scène, Corneille, par la voix d’Alcandre, se livre àun éloge du théâtre. Ainsi, on pourra se demander en quoi consiste l'éloge explicite du théâtre ? Pour cela, étudieront ds un premier temps l'éloge du théâtre de cete tirade puis, ds un secondetemps, nous verrons que le but de cet éloge est de convaincre Pridammant.

I - ELOGE DU THEÂTRE
1 - Honneur et grandeur du théâtre
« Si  haut que chacun l'idolâtre » (L.1646) : Double hyperbole quivalorise le théâtre
« Notre grand roi, ce foudre de la guerre » (L.1657) : Le roi & le guerrier aime le théâtre
« Les plus rares esprits lui consacrent leurs veilles » (L.1662) : Même lespersonnages les plus intélligentes, les plus honneureux consacre du temps au théâtre, c'est qui ça en vaut la peine
Allusion à des personnages antiques : Apollon, donc le théâtre est une œuvre d'art« Le parnasse » (L1661) : il s'agit du mont qui culmine en Olympie, ville où se trouve l'immense sanctuaire d'Apollon (Père des 7muses) : aspect divin du théâtre protéger par les Dieux« Merveilles » : (L.1661) : Eloge du théâtre
«Apollon voit d'un  meilleur regard » : Le théâtre est l'œuvre d'art la plus remarquée
«  Le premier rang parmi leurs passe-temps » : Hyperbole :Lethéâtre est la première chose à laquelle on pense pour prendre du plaisir
2 - Divertissement universel
a) Universalité
« Chacun l'idolâtre » (L.1646) : Le théâtre fait l'unanimité, tout le...
tracking img