Imagerie mentale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1843 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’imagerie Mentale
Le monde de l’Handisport
Perception externe et interne chez les handicapés moteurs accidentels

I) INTRODUCTION :
Commençons d’abord par un peut d’histoire. Suite à la seconde guerre mondiale, des blessés au combat devenus paraplégiques ont été traités en rééducation à l’hôpital de Stoke Mandeville près de Londres. Le Directeur Sir Ludwig Guttman, neurochirurgien, mis enplace à leurs attentions des jeux sportifs (notamment le basket et la course en fauteuil), qui finirent par donner lieux a de véritables compétitions au sein des patients de l’hôpital.
Suite à cela, les handisports en compétition se sont rapidement développés, tout d’abord les premières compétitions internationales furent créées, puis les premiers jeux paralympiques virent le jour dans les années60. L’essor a été tel que les jeux Paralympiques d’été sont aujourd’hui le deuxième plus grand événement sportif au monde par le nombre de participants (4500 en 2008 à Pékin), entièrement médiatisé, sponsors et fédérations internationales financent aujourd’hui fortement ce nouveau secteur d’activités sportives, propulsant les plus talentueuses athlètes handisports de façon à part entière dans lemonde du sport professionnel. Cette évolution menant inexorablement ces sportifs vers l’utilisation de techniques et moyens d’entrainement comparables a ceux utilisés dans le monde des sports « valides ». Notamment l’une des plus utilisé d’entre elles : l’imagerie mentale.
L’imagerie mentale est une activité cognitive, apparenté à l’autohypnose, qui vise à utiliser des représentations internesissues de tous les domaines perceptifs et sensoriels. Ceci dans le but d’améliorer le bien être, les aptitudes ou les capacités des individus. La technique d’imagerie mentale la plus connue et la plus étudié est bien sur l’imagerie visuelle (sont intérêt croissant au cours des dernières années est venue principalement de l’avènement de nouvelles techniques d’imageries cérébrales).
On l’utiliseprincipalement pour deux champs d’applications pratiques :
* Un premier purement thérapeutique, afin de soigner les malaises ou maladies psychiques et de réduire le stress des patients.
* L’autre sportive, afin d’augmenter la concentration, la gestion positive du stress, l’augmentation de l’efficacité, l’acquisition, le développement et l’entretien d’habilitées motrices.
On distingue deuxtypes de perspectives dans l’imagerie mentale:
- La perspective interne, dans la quelle les sensations sont retranscrites comme si le sujet était l ‘acteur de l’action « à la première personne ». Il peut alors ressentir toutes les sensations kinesthésiques qu’il serait possible de ressentir s’il faisait effectivement l’action.
- La perspective externe, dans la quelle le sujet se voit lui ouquelqu’un d’autre effectuer l’action avec un point de vue externe « à la troisième personne » (comme s’il voyait par exemple un sportif a la télé). Il utilise alors principalement les ressources issues du sens visuel, même si quelques sensations kinesthésiques peuvent intervenir.

Avant de commencer l’étude, nos appréhensions sur le fait d’interroger une population d’athlètes particulière étaient fortes.Aussi, il nous paraissait peut probable que le test que nous allions soumettre a ces athlètes handicapées donnent des résultats particulièrement intéressants à commenter.
II) PROBLEMATIQUE
Nous intéressant au populations pratiquant les handisports en fauteuil ou avec une prothèse s’il sont des amputés accidentels d’un membre ou paraplégiques, nous étudierons comment ces athlètes perçoiventleurs corps et sa continuité (le fauteuil ou prothèse) lors de l’utilisation de l’imagerie mentale ?
III) PROCEDURE EXPERIMENTALE, RESULTATS et ANALYSE.
1. Procédure expérimentale
Pour répondre a notre problématique nous avons fait passé un test validé scientifiquement à une population d’athlètes pratiquant le basket en fauteuil ou avec une prothèse, qu’ils soit paraplégiques ou amputés...
tracking img