Immigration en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1846 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
IMMIGRATIONS, DE QUOI PARLONS-NOUS ? « La dédramatisation par les chiffres »1
Les migrations sont avant tout un phénomène international marqué par une histoire coloniale, des inégalités économiques, des conflits politiques, ethniques et religieux qui poussent certaines personnes au départ. C’est une question politique sensible en France.

Quelques définitions
L’immigration c’est l’entrée dansun pays de personnes étrangères qui y viennent pour y séjourner et y travailler : vue du côté du pays d’accueil, c’est une immigration, vue du côté du pays de départ, c’est une émigration. Les mots émigrés et immigrés désignent donc les mêmes personnes vues ou du pays d’origine ou du pays d’accueil. Un immigré est une personne étrangère, née à l’étranger, et qui a franchi une frontière pours’installer dans un autre pays pour au moins un an. Un enfant d’immigré né en France n’est pas un immigré : il n’a pas franchi de frontière ; il est dit « de seconde génération » (alors qu’il est la première génération née en France).

Types de migrations :
Migration temporaire (plus de 3 mois et moins d’un an) = migrations de travail saisonnières ou de missions temporaires. Migrations de longue durée: ces personnes ont l’intention de s’installer dans un autre pays pour y travailler

Raisons des migrations
Migration par regroupement familial : un étranger régulièrement installé en France a le droit de faire venir son épouse et ses enfants mineurs. Mais ce droit est soumis à des conditions de ressources et de surface de logement, etc. Migration matrimoniale : un Français qui épouse uneétrangère peut la fait venir en France : ils sont aujourd’hui plus nombreux que le regroupement familial. Migration économique : recherche de travail et de meilleures conditions de vie. Migration climatique : pour échapper à des phénomènes climatiques extrêmes.

-

-

Des notions juridiques :

1

François Héran, directeur de L’Institut national d’études démographiques, lors de la conférencefaite dans le cadre des Semaines sociales de France en novembre 2010, le présent texte lui est redevable.

1

Un étranger est une personne qui ne possède pas la nationalité du pays dans lequel il vit, à ne pas confondre avec « migrant ». - Il y a des migrants qui ne sont plus étrangers, ayant acquis la nationalité du pays où ils vivent. - Il y a des étrangers qui ne sont pas des migrants, parex. en France, les enfants nés de parents étrangers et ayant choisi de ne pas faire valoir, à 18 ans, leur droit à la nationalité française. Droit du sang : un enfant a la nationalité de ses parents quel que soit le lieu de sa naissance : un enfant né en Allemagne de parents turcs est turc. Droit du sol : le fait d’être né dans tel pays, même de parents étrangers, donne le droit à la nationalitéde ce pays. - soit dès la naissance : ex. :Etats-Unis, Canada, Brésil, Argentine, etc. - soit à un âge plus tardif : en France, à 18 ans, sur demande de l’intéressé et à condition d’avoir résidé au moins 5 ans en France.

Le droit d’asile : Selon l’article 14 de la Déclaration universelle des droits de
l’homme, « devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficierde l’asile en d’autres pays ». Selon la Convention de Genève de 1951, ces personnes ont le statut de « réfugiées ». La procédure est assez longue. Ces personnes peuvent aussi être « déboutées du droit d’asile ». Ainsi, en France, sur 48 000 demandes 20 % ont obtenu ce statut en 2009. La Syrie a accueilli ces derniers mois un million de réfugiés Irakiens. Le Pakistan et l’Iran ont accueilli 4,5millions de réfugiés Afghans. L’Europe reçoit 400 000 demandes par an qu’elle rejette pour la plupart. Par les accords de Dublin I (06/1990) et Dublin II (02/2003), les pays de l’U.E. ont décidé qu’une demande d’asile ne peut être déposée que dans un seul Etat, celui par lequel le migrant est entré dans l’Union. Ceci pour empêcher qu’un demandeur d’asile, débouté dans un pays, ne tente sa...
tracking img