Immigration russe en israel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3159 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Warning: require_once() [function.require-once]: Unable to allocate memory for pool. in /home/exposes/public_html/includes/config.php on line 78

PINTO Alexandre
3ème année
Fondamentale Histoire Contemporaine

Exposé : L’immigration « russe » en Israël (des années 1960 aux années 1990)

Les juifs de l’Empire russe au XIXème et XXème siècle ont connu la répression, la déportation,les pogroms. Une répression d’Etat se met en place avec Staline. A la suite des persécutions s’installe un antisémitisme latent, avec des numerus clausus à l’entrée dans l’enseignement supérieur et dans la recherche comme à l’accession aux postes de responsabilité au sein du Parti communiste. Entre 1881 et 1914, 1.9 million de juifs émigrent de Russie dont 1.1 million aux Etats-Unis. Cetteémigration concerne les classes sociales défavorisées principalement.
L’Aliya, « montée », « ascension » vers Israël, désigne l’acte d’immigration en Terre sainte par un Juif. Les immigrants juifs sont appelés « Olim ».
Quelques milliers de pionniers s’installent à cette époque en Palestine. David Ben Gourion par exemple émigre en 1906 où il travaille dans les orangeraies et les vignoblesdes exploitations agricoles juives créées dans les années 1880 par les sionistes de la 1ère Aliyah. De nombreuses personnalités israéliennes sont nées ou ont des parents qui sont nés dans l’ex URSS. Shimon Peres, Premier ministre de 1984 à 1986 et en 1995-1996, il est né en 1923 en Pologne et s’est rendu en Palestine en 1933. Yitzhak Shamir, Premier ministre en 1983-1984 et de 1986 à 1992 est nédans la même région. Les parents d’Itzhak Rabin sont nés en Russie.
On assiste à la principale vague d’immigration lors de la création de l’Etat d’Israël de mai 1948 à la fin de 1951 (près de 690 000 personnes immigrent). L’empire Russe au moment du recensement de 1897 était fort de 5.2 millions de juifs
On peut se demander comment l’immigration « russe » en Israël des années 60 aux années 90 està la fois une chance et un défi ?
Dans une première partie nous verrons les deux principales vagues d’immigrations pendant cette période et leurs caractéristiques ainsi que les incitations israéliennes pour favoriser ces dernières. Puis en seconde partie nous verrons quels changements ces vagues d’immigrations « russes » apportent à la société israélienne, entre communautarisation, intégrationet tensions.

I - Vagues d’immigrations
A - Immigration années 60-70

Après la guerre de Six Jours (1967), l’immigration des pays occidentaux en Israël augmente et on observe surtout un fort développement d’une conscience juive et un amour d’Israël qui se développe parmi les juifs soviétiques. Mais on ne peut nier les énormes difficultés des juifs à quitter l’URSS. Considérés commedes traitres potentiels, l’administration soviétique refuse une large partie des demandes d’émigration de ces derniers. Ce sont ceux que l’on a appelé les « Refuznik », c’est-à-dire les personnes dont le visa d’émigration était refusé par les autorités de l’union soviétique. Un des fondateurs de ce mouvement est Natan Sharansky. L’excuse officielle était qu’ils détenaient des informations relevantde la sécurité nationale de l’URSS et qu’ils ne pouvaient donc pas quitter le pays. Seuls quelques juifs étaient autorisés à quitter le pays principalement pour rejoindre des membres de leur famille.
Un procès influence la politique de l’Union Soviétique au début des années 70. C’est le procès de Leningrad, la sentence est rendue le 31 décembre 1970, une peine de 15 ans de prison est requisecontre des juifs qui ont tenté de détourner un avion russe dans le but de se rendre en Israël. Ce procès provoque un soutien populaire occidental en faveur de la cause des juifs soviétiques. Ce qui influence la politique soviétique, entre 1970 et 1973, 81 746 juifs soviétiques sont autorisés à émigrer. En 1974, 20 181 juifs obtiennent un visa de sortie d’URSS mais environ 17 000 réalisent...
tracking img