Impact de la formation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6902 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fondation Européenne pour la Formation (ETF) Secrétariat d’Etat Chargé de la Formation Professionnelle

Evaluation de l'impact de la formation continue sur la compétitivité, la productivité et les compétences des entreprises marocaines

Novembre 2006

1

Le présent rapport résume les principaux résultats de l’étude menée par ETF conjointement avec le Secrétariat d’Etat à la FormationProfessionnelle du Maroc, qui visait à évaluer les mesures publiques de formation mises en oeuvre dans les entreprises de ce pays. Cette étude s’est inscrite dans une stratégie d’ensemble de modernisation de l’économie marocaine appuyée notamment sur la promotion de mesures actives visant à accroître la productivité et la compétitivité des entreprises. Parmi celles-ci, deux instruments introduits en1996 méritent une attention particulière, les contrats spéciaux de formation et les groupements interprofessionnels d’aide au conseil, financés par l’intermédiaire d’une taxe de 1,6% de la masse salariale des entreprises assujetties. Ces instruments entendaient en particulier inciter les entreprises à intégrer la formation dans leurs plans de développement.

Si les résultats attendus visaientavant tout la mesure micro-économique de l’impact de la formation continue sur les performances des entreprises marocaines et les compétences de leurs salariés, l’étude devait également offrir l’opportunité de former une équipe marocaine à l’évaluation de l’impact de la formation continue et de fournir les conditions d’un transfert de méthodologie vers l’Algérie et la Tunisie.

Outre l’intérêtévident d’un tel projet pour les décideurs de la politique de formation au Maroc, il faut relever son caractère innovateur tant du point de vue scientifique qu’organisationnel. En effet, rares sont les études de mesure d’impact de la formation professionnelle dans le monde, et les tentatives développées au Maroc n’avaient pas été jusque là couronnées de succès. Pour ce qui concerne l’organisation, ilfaut relever les synergies mises en œuvre entre experts et fonctionnaires chargés de la politique de formation.

Cette étude ne s’est cependant pas déroulée sans difficultés, et le contraire aurait été étonnant. Mais la ténacité des différentes parties a permis de les aplanir et d’aboutir à des résultats utiles tant du point de vue politique que scientifique. Le résultat le plus important est lamise en évidence de l’effet positif du recours aux CSF (Contrats Spéciaux de Formation) sur le résultat des entreprises, et en particulier de celles qui en font un outil intégré dans une véritable politique de développement. Les cas les plus favorables concernent les entreprises qui associent modernisation des équipements, conquête de nouveaux marchés, stratégie de ressources humaines etformation. A l’inverse, les entreprises intéressées par les seuls aspects liés aux opportunités de financement ne réussissent pas à bénéficier d’un tel impact positif.

La présentation du projet et de ses résultats sera articulée en trois parties. La première rappellera le déroulement du projet, en insistant sur l’organisation institutionnelle et la démarche méthodologique élaborée. La seconde traiteraplus directement la question de l’impact des contrats spéciaux de formation sur les performances des entreprises marocaines, alors que la troisième s’intéressera à l’impact de la formation sur les trajectoires professionnelles des salariés.

2

I.

Le déroulement du projet

Le projet a été initialement conçu comme une véritable recherche-action qui devait articuler recherche théorique,production de résultats opérationnels, formation et sensibilisation des acteurs. Ces objectifs expliquent à la fois l’organisation institutionnelle du projet et ses différentes étapes.

I.1. L’organisation institutionnelle et la démarche méthodologique

I.1.1. L’organisation institutionnelle

Au niveau politique, a été constitué un groupe de pilotage, représentant les bénéficiaires du...
tracking img